Grande-Bretagne 1992 : Mansell dégoûte la concurrence et triomphe dans son jardin

La saison 2020 de Formule 1 pose actuellement ses valises à Silverstone, en Grande-Bretagne. Filons vers l'édition 1992 durant laquelle un Britannique, Nigel Mansell, avait écœuré la concurrence.

12 juillet 1992. Tracé de Silverstone, à boucler 59 fois. Un récital, une prestation brillante, un one man show : voici ce que Nigel Mansell va offrir à la discipline et aux observateurs ce jour-là. Tout avait débuté avec une pole position durant les qualifications, à pratiquement 240 km/h de moyenne.

>>>> LIRE AUSSIGrande-Bretagne 1950 : Farina gagne le premier GP de l'histoire de la F1 !

140.000 spectateurs sont massés le long du tracé, un des berceaux du sport automobile. Le Britannique devance sur la grille Riccardo Patrese, son équipier italien au sein du team Williams-Renault, et ce dernier attaque d'emblée l'intouchable Mansell. Le célèbre moustachu ne reste deuxième... que l'espace d'un virage, il repasse en effet l'Italien dès la ligne droite suivante. Martin Brundle (Benetton-Ford) est 3e, Ayrton Senna (McLaren-Honda) 4e et Michael Schumacher (Benetton-Ford) 5e.

C'est la grosse bagarre entre les trois derniers cités : Senna défend face à Schumacher avant d'attaquer Brundle. Les positions restent toutefois, à ce stade, figées. En tête, Mansell est survolté. Il s'envole littéralement : il possède déjà cinq secondes d'avance après deux tours... et double des attardés dès la 13e boucle. Le Britannique effectue un passage au stand tranquillement, il sait que son avance est suffisante pour garder la première position.

Pendant ce temps, Schumacher part à la faute et hérite du septième rang, derrière Mika Hakkinen (Lotus-Ford, 5e) et Gerhard Berger (McLaren-Honda, 6e). Le duel est intense : Berger parvient finalement à doubler la Lotus, Schumacher l'imite quelques instants plus tard. Senna, champion en titre, émerge face à Brundle, mais doit renoncer suite à des problèmes électroniques.

Mansell est dans un fauteuil, il réalise le meilleur tour en course au 57e tour. Le Britannique a mené de bout en bout (à l'exception du premier virage) et s'impose, avec 39 secondes d'avance, dans son jardin pour un succès, son 28e en F1, que personne ne vient lui contester. Patrese, Brundle, Schumacher et Berger complètent le top 5 de l'épreuve. Un vainqueur du jour largement ovationné après quelques secondes seulement, des dizaines de spectateurs montant sur le circuit une fois son passage de la ligne d'arrivée.

Plus intouchable que jamais au volant de son bolide Williams, Mansell décrochera son unique couronne mondiale à la fin de l'exercice 1992.

>>>> LIRE AUSSIGrand Prix de F1 de Grande-Bretagne : Le palmarès, les vidéos

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK