GP Italie : La belle histoire de Pierre Gasly

Le débriefing du GP d'Italie
Le débriefing du GP d'Italie - © RTBF.be / Belga Image

Bien sûr que la Formule 1 reste passionnante. Évidemment, comme dans d’autres disciplines, on a parfois droit à des épisodes un peu rébarbatifs. Mais cela reste un incroyable vivier d’histoires.

>>>> LIRE AUSSIGP d'Italie : Pierre Gasly vainqueur surprise au terme d'un GP déjanté, Hamilton 7e

Celle de Pierre Gasly par exemple. Un gars tellement sympa, naturel, volontaire, travailleur, talentueux aussi... éjecté sans beaucoup de ménagements de l’écurie Red Bull en milieu de saison dernière. Cela aurait pu être la fin de son histoire. Mais Pierre s’est accroché. Il a puisé dans ce coup dur, comme dans d’autres épreuves dont la perte dramatique de son ami Anthoine Hubert, les ressources nécessaires pour rebondir.

Bien entouré chez Toro Rosso devenu aujourd’hui Alpha Tauri, il s’est reconstruit et remis sur la bonne trajectoire. Un formidable podium au Brésil en fin de saison dernière où il avait magistralement résisté à Lewis Hamilton était le premier jalon de ce retour au premier plan. Les premiers GP de cette saison si particulière ont confirmé qu’il avait retrouvé le bon cap.

Dimanche, à Monza, sa vie a changé. Il fait désormais partie du cercle des vainqueurs de GP. Un scénario irréel et 27 tours pour concrétiser son rêve après le second départ. Il n’a rien lâché, rien concédé. C’est vrai, il a été aidé par le fait qu’il avait pitté avant la sortie de la voiture de sécurité mais cela fait partie de la course. La plus belle image pour moi, c’est ce moment après le podium officiel où il s’est assis seul, avec sa coupe et sa bouteille de champagne... le regard vers l’horizon pour tenter de réaliser, de prendre conscience de ce qu’il venait d'accomplir.

J’aurais voulu vous parler aussi de l’erreur partagée de Mercedes et de Lewis Hamilton loupant (c’est rare) les indications de fermeture de la pitlane, de l’impressionnante remontée du champion du monde alignant les records du tour, de la bérézina Ferrari mais sincèrement, ce coup de fraîcheur sur la F1 avec cette victoire inattendue, ce podium plein de jeunesse m’incitent à me limiter aujourd’hui à l’exploit de notre ancien consultant F1.

J’avais déjà à l’époque, bien au-delà de son coup de volant, pu apprécier son côté tellement attachant. Je ne suis pas le seul à le penser. Quand il est revenu dans le paddock après son exploit, les applaudissements ont résonné ci et là pour l'accueillir... C'était touchant et mérité. C’est vrai, je suis si content pour lui... et pour ses parents avec qui tant de fois on a discuté du fiston, de la vie... qui parfois délivre de bien belles histoires...

Et la suite de l’histoire...? Difficile à prévoir. Difficile aussi d’imaginer que ce coup d’éclat restera sans suite. Peut-être d’ailleurs est-il temps de se détacher de la famille Red Bull pour voler de ses propres ailes dans d’autres horizons... Mais cela, c’est encore une autre histoire...

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK