Gaëtan Vigneron : "Épaté par le niveau d'excellence de Mercedes"

Valtteri Bottas et Lewis Hamilton
Valtteri Bottas et Lewis Hamilton - © LEONHARD FOEGER - AFP

Cette première qualification a au moins le mérite de clarifier certaines choses, même si on ne peut pas tirer de conclusions trop hâtives à ce stade prématuré.

N’empêche, Mercedes reste donc la référence. Les années ne semblent pas avoir de prise sur leur niveau d’excellence. Et Bottas a l’air bien décidé à enfin rivaliser avec Hamilton, ce qui demande encore confirmation.

 

>>> LIRE AUSSI : GP d'Autriche: un retour "fantastique" pour Bottas, les Ferrari mécontentes

Red Bull apparaît la seule formation capable de taquiner un peu les Mercedes. Verstappen a l’air de dire qu’il vaut mieux que ce troisième chrono à bonne distance. La question le concernant, c’est de savoir si sa stratégie de pneus différente pourra lui donner un soupçon de chance, avec aussi une température plus élevée ce dimanche. En ce début de saison, je crois que la fiabilité aura aussi un rôle à jouer.

Je gardais un point d’interrogation avec Ferrari mais malheureusement il semble bien que les Rouges sont à la ramasse. Leclerc 7e à une seconde mais surtout à 9/10 du chrono de sa pole de l’année dernière et Vettel out en Q2, l’addition est lourde. Et la pression déjà énorme. Imaginez que les évolutions prévues pour la Hongrie ne soient pas concluantes, ce serait la bérézina…

Un dernier mot sur le contexte particulier. C’est du beau boulot, c’est organisé, professionnel et tout au crédit d’une discipline qui cette fois mérite la citation.

Rendez-vous ce dimanche vers 14h50 sur La Deux.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK