Formule 1 : Le GP de Chine lui aussi menacé, les organisateurs demandent un report

Face à la pandémie de coronavirus, les organisateurs du Grand Prix de Chine à Shangaï ont demandé le report de l'épreuve qui devait avoir lieu en avril.
Face à la pandémie de coronavirus, les organisateurs du Grand Prix de Chine à Shangaï ont demandé le report de l'épreuve qui devait avoir lieu en avril. - © WANG ZHAO - AFP

Comme le Grand Prix d’Australie, habituelle manche d’ouverture de la saison de Formule 1, le GP de Chine est lui aussi fortement menacé par la crise sanitaire. Le rendez-vous de Shanghai, le 3e de la saison au calendrier provisoire et prévu le 11 avril, pourrait être reporté en seconde moitié de la saison.

>> A LIRE AUSSI : Bilan F1 2020 : La légende Hamilton, la cata Ferrari, surprises, déceptions et courses d’anthologie

La saison doit normalement débuter le 21 mars en Australie mais la tenue de l’événement à l’Albert Park est très incertaine, notamment en raison des restrictions de voyages liées à la pandémie de coronavirus.

A l’instar de leurs homologues australiens, les organisateurs du GP de Chine sont en discussions avec la Formule 1 pour évoquer le report de leur course.

"Nous sommes en contact avec la F1 presque toutes les semaines. Il est hautement improbable que la course puisse avoir lieu en avril", a déclaré samedi aux médias le directeur général de Juss Event. "Nous avons introduit une requête formelle pour déplacer le GP de Chine dans la seconde moitié de la saison", a ajouté Yibin Yang.

Le calendrier provisoire de la saison 2021 compte un nombre record de 23 rendez-vous. En cas de report du GP d’Australie, l’exercice 2021 devrait s’ouvrir à Bahreïn le 28 mars. Le Grand Prix de Belgique aura lieu à Spa-Francorchamps le 29 août prochain.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK