Ferrari favori mais bien battu...

Dire que le verdict de cette première qualif de la saison est une énorme surprise, ce serait exagéré. Je vous disais l’autre jour qu’il ne faut jamais enterrer une machine aussi bien huilée que la formation Mercedes. Il n’y a aucune raison que les rouages se grippent, même si tous les cycles ont une fin. Mercedes a bossé méthodiquement, suivant sa philosophie de travail dans la sérénité pour peaufiner un package qui devait être affiné. On voit le résultat.

En l’observant sur la piste, j’ai trouvé la Flèche d’argent tout de même un peu nerveuse mais il ne faut pas oublier qui la pilote... Lewis Hamilton, très détendu, serein, plus motivé que jamais, a l’air de prendre un plaisir fou à dompter cette F1 un peu indocile. Une fois de plus, quel tour qualif ! Le voilà à 84 poles !

Cela dit, l’an dernier, il était aussi en pole avec 6/10 d’avance et c’est Sebastian Vettel qui a gagné. La course, c’est autre chose. Et quoiqu’il arrive, ce tracé urbain d’Albert Park est trop spécifique pour qu’on puisse déjà tirer des conclusions radicales. Ce sera intéressant de voir comment Ferrari va réagir par rapport à ce premier contretemps. Les Rouges ont pris un petit coup sur la tête. Vettel, qui continue à dire qu’il a une bonne voiture, va-t-il parvenir à redresser vite la situation avant que le doute ne s’installe et que les médias italiens n’affûtent leurs premières tirades négatives  ?

Et si, en plus, l’ami Max Verstappen décide de venir s’en mêler, ça ne pourrait que rajouter du piment à un début de campagne qui nous laisse entrevoir une saison emballante. Le plus simple pour savoir, c’est de nous rejoindre dès 5h35 du matin sur la 2 et sur Auvio pour Warm-up ou à 6h05 pour le départ. Et si vous êtes vraiment en délicatesse avec votre réveil, il vous restera la rediffusion à 13h35... A demain.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK