F1 : une course sprint le samedi ? L’idée fait son chemin

La Formule 1 va-t-elle se transformer et proposer encore plus de spectacles afin d’attirer plus de monde et surtout plus d’argents ?

Modifier les compétitions afin d’attirer des nouveaux spectateurs, chaque sport y est confronté. Le but étant d’augmenter la manne financière et le spectacle. Si l’on parle en ce moment d’une refonte de la Champions League, la Formule 1 n’est pas en reste.

Stefano Domenicali, le nouveau patron du Championnat du monde de F1 est en train de mettre en chantier l’idée d’une course courte disputée le samedi. Le but : augmenter les revenus du sport et capter un public jeune.

Si la saison 2021 a été passionnante à plus d’un titre, la domination d’une écurie peut engendrer un dénigrement de la discipline. Et le nouveau patron l’a bien compris. Entré en fonction le 1er janvier, l’Italien vient avec ses réformes. Finie l’idée de grille inversée, place par contre à celle de faire des courses sprint le samedi.

Pas question de remettre en cause les traditionnelles qualifications, celle-ci pourrait se dérouler le vendredi. Tandis que la course sprint du samedi ferait office de première partie du GP du dimanche, puisque l’arrivée de cette course donnerait l’ordre de départ le dimanche.

Derrière ce changement, cette course de 30 minutes à d’autres ambitions. Créer plus de courses afin d’augmenter les revenus, mais surtout attirer un public plus jeune et peu habitué à rester longtemps devant un GP.

Reste encore à voir si l’idée sera adoptée par le public, mais aussi par les écuries. Car il faut voir si ces courses rapides engendreront du spectacle. En tout cas, Stefano Domenicali a bien envie de tenter l’expérience dès cette saison à Montréal, Monza et Sao Paulo, des circuits qui permettent des dépassements.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK