F1 : Red Bull demande un réexamen officiel de la sanction contre Hamilton lors du GP de Grande-Bretagne

L’écurie de Formule 1 Red Bull a demandé officiellement un réexamen de la pénalité infligée au pilote de Mercedes Lewis Hamilton après son accrochage avec Max Verstappen qui a provoqué l’élimination de ce dernier lors du dernier Grand-Prix de Grande-Bretagne, a indiqué mardi la Fédération internationale de l’automobile.


►►► À lire aussi : GP de Grande-Bretagne : Lewis Hamilton n’a "rien fait de mal" envers Max Verstappen, maintient Mercedes

►►► À lire aussi : Max Verstappen remonté contre Lewis Hamilton : "Un comportement irrespectueux et antisportif", le Britannique ne s’excusera pas

►►► À lire aussi : F1 Silverstone : Lewis Hamilton et Max Verstappen s’accrochent après une belle bagarre, gros crash du Néerlandais


L’accident avait nécessité des examens médicaux pour le pilote néerlandais de Red Bull, actuellement leader du Championnat du monde des pilotes avec huit points d’avance sur le Britannique, vainqueur de la course le 18 juillet.

Lewis Hamilton avait été jugé responsable de l’accident par les commissaires de course et s’était vu infliger une pénalité de dix secondes d’arrêt à son stand. Il était toutefois parvenu à remporter le GP, comblant ainsi une partie de son retard sur Max Verstappen au championnat.

La FIA a précisé dans un communiqué que les deux pilotes ainsi que des représentants de leurs écuries respectives seront convoqués pour des entretiens vidéo au sujet de cet incident jeudi après-midi, avant le prochain Grand Prix prévu ce week-end en Hongrie.

Red Bull affirme que la sanction infligée au pilote britannique est insuffisante au regard de la gravité potentielle de l’accident et qu’elle doit être réexaminée. L’équipe autrichienne a aussi chiffré à 1,8 million de dollars les dégâts subis par la monoplace de Verstappen.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK