F1 : Mick Schumacher, Nikita Mazepin et Yuki Tsunoda, trois petits nouveaux, trois profils très différents...

Le Grand Prix de Bahreïn, première épreuve du Championnat du Monde de Formule 1 version 2021, sera l'occasion de voir à l'œuvre trois nouveaux venus : l'Allemand Mick Schumacher et le Russe Nikita Mazepin chez Haas, et le Japonais Yuki Tsunoda chez AlphaTauri. Trois parcours différents, trois profils différents, mais une même envie : démontrer à tout le monde qu'ils ont leur place en F1.

Mick Schumacher : Au nom du père

L'arrivée de Mick Schumacher en F1, cela semblait cousu de fil blanc depuis plusieurs années maintenant. Le jeune Allemand de 22 ans (il vient de les fêter), intégré à la Ferrari Driver Academy en 2019, pilotera une Haas - à moteur Ferrari - en 2021 après avoir été sacré Champion de Formule 2 la saison dernière. Il avait déjà décroché le titre en Formule 3 en 2018.

Le fils de Michael Schumacher ne doit donc pas son arrivée en F1 qu'à son illustre patronyme, même si son nom et le drame dont a été victime son père lui ont inévitablement ouvert quelques portes ces dernières années.

Dans les semaines à venir, il ne faudra toutefois pas attendre monts et merveilles de Schumi Junior : sa Haas VF-21 n'est pas la plus rapide du peloton, loin de là, et terminer de temps en temps dans les points serait déjà un petit exploit : l'écurie américaine n'a inscrit que trois petits points en 2020, deux via Romain Grosjean, un via Kevin Magnussen.

Le seul point de comparaison de Mick Schumacher sera donc son coéquipier, Nikita Mazepin, qui découvrira lui aussi la Formule 1 et l'équipe Haas cette année.

"Je me sens prêt, je suis impatient que la saison débute, a sobrement détaillé le pilote allemand après les trois journées d'essais d'avant-saison à Bahreïn. J'ai pu conduire de jour comme de nuit sur ce circuit, c'était incroyable !"

Le nouveau #47 du plateau sait que ses performances seront passées au crible dès ses premiers tours sur le tracé de Sakhir. Nul doute qu'il réussira à faire abstraction de tout cela pour tirer le meilleur du potentiel de sa monoplace...

Nikita Mazepin, un scandale... avant même le premier Grand Prix

Le coéquipier de Mick Schumacher chez Haas - ou plutôt Uralkali Haas F1 Team - sera donc le Russe Nikita Mazepin, 22 ans également.

Son père Dmitry Mazepin n'est autre que le directeur non-exécutif de la société Uralkali, active dans le secteur de l'industrie chimique en Russie... et ce n'est pas un hasard si la VF-21 accueille désormais les couleurs du drapeau russe sur sa livrée.

Actif en Formule 2 la saison dernière, Nikita Mazepin a remporté deux victoires et terminé à la cinquième place du championnat. En 2018, il avait terminé à la deuxième place du championnat de Formule 3 derrière Anthoine Hubert.

Malgré ces jolies performances, le Russe doit plus son volant à son argent (ou plutôt à celui de son père, également propriétaire de la société Uralchem) qu'à son talent.

Et s'il a fait parler de lui ces derniers temps, c'est plutôt pour ses frasques loin des circuits : quelques jours après l'annonce de son arrivée en F1, on le voyait, dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, tenter de toucher la poitrine d'une jeune femme.

Après s'être confondu en excuses, Nikita Mazepin tentera donc de faire parler de lui pour ses prouesses sur la piste. Mais son tempérament parfois très agressif, voire dangereux, pourrait lui jouer des tours face aux meilleurs pilotes du monde...

Yuki Tsunoda, la météorite japonaise

Le Japonais Yuki Tsunoda, 20 ans, sera le benjamin du plateau en 2021. Le protégé du motoriste Honda a connu une ascension fulgurante ces derniers mois, puisqu'il va découvrir la Formule 1 après seulement une saison de Formule 2.

Meilleur rookie en F2 en 2020, Yuki Tsunoda a décroché trois victoires, quatre pole positions et une troisième place au classement final du championnat - avec la bagatelle de 200 points ! - derrière Mick Schumacher (215 points) et le Britannique Callum Ilott (201 points).

Très offensif en piste, le plus petit pilote du plateau (1m59) se dit prêt "à commettre des erreurs" pour aller vite... Un discours qui tranche avec les habituels propos des débutants en Formule 1 !

Et contrairement aux deux autres débutants cette saison, le Japonais disposera, avec l'AlphaTauri AT02 à moteur Honda, d'une monoplace capable de se battre dans le milieu du classement, et de jouer les premiers rôles si l'occasion se présente...

La victoire de son coéquipier Pierre Gasly à Monza en 2020 est encore dans toutes les mémoires, et avec le pilote français à ses côtés, Yuki Tsunoda trouvera à qui parler...

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK