F1 : Le Français Esteban Ocon prolonge avec Alpine pour une longue durée

Le pilote français Esteban Ocon, 24 ans, a signé un nouveau contrat avec Alpine (ex-Renault) jusqu'en 2024, un "accord de trois ans" annoncé par l'écurie française de Formule 1 mercredi.

Après une année hors de la F1 en 2019, Ocon avait rejoint Renault en 2020 et son contrat expirait à la fin de la saison 2021. Avec cet accord de trois ans supplémentaires, Ocon poursuivra l'aventure avec, au moins en 2022, l'Espagnol Fernando Alonso comme coéquipier.


►►► À lire aussi : F1, toutes les infos


"Je suis ravi de continuer avec l'équipe au-delà de cette année, c'est fantastique d'assurer mon avenir avec Alpine", a déclaré Ocon dans un communiqué de son équipe, alors que les contrats à long terme comme celui-ci restent rares en Formule 1.

"De grands défis nous attendent, notamment avec la nouvelle réglementation en 2022", a poursuivi le Français, en référence à la révolution visée par la F1, avec notamment de nouvelles monoplaces, espérant plus d'équité sportive entre les écuries.

Le natif d'Evreux en Normandie a fini la saison 2020 à la 12e place mondiale, signant son premier podium en F1, 2e au Grand Prix de Sakhir (Bahreïn). Avant la 7e manche 2021 en France ce week-end, il occupe actuellement ce même 12e rang.

"Malgré son jeune âge, il est très expérimenté en Formule 1 (73 Grands Prix, ndlr) et sur une trajectoire positive de par sa maturité et son talent au volant. Il est un atout majeur dans nos rangs aujourd'hui, mais aussi pour l'avenir", a souligné le PDG d'Alpine, Laurent Rossi.

Entré dans le top 10 et dans les points à quatre reprises cette année, Ocon a su convaincre son écurie de le conserver. Il a globalement dominé son coéquipier Alonso, double champion du monde (2005, 2006 avec Renault). Même si ce dernier, de retour en F1 à 39 ans après deux ans d'absence, vient de passer à la 11e place devant le Français.

Après des débuts en F1 en 2016 avec l'écurie Manor, Ocon a effectué ses deux premières saisons complètes dans l'élite en 2017 et 2018 avec Force India/Racing Point avant de perdre son baquet pour 2019. Il était cette année-là pilote de réserve pour l'écurie multiple championne du monde Mercedes.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK