F1, Imola 2003 : Les frères Schumacher brillent le jour du décès de leur mère

20 avril 2003. Grand Prix de Saint-Marin, quatrième manche de la saison 2003 de Formule 1.

Cette première épreuve européenne de l'année, sur le circuit Enzo et Dino Ferrari, prend une tournure remplie de tristesse pour Michael et Ralf Schumacher. Leur mère, Elisabeth, est en mauvaise santé depuis plusieurs semaines. Elle est dans le coma depuis dix jours suite à une chute à son domicile. Michael et Ralf réalisent les deux meilleurs temps de la séance qualificative samedi... avant de filer en Allemagne saluer leur mère une dernière fois. Dimanche matin, la nouvelle envahit le paddock : à 55 ans, leur mère s'est éteinte. Avec courage et professionnalisme, les deux frères s'alignent tout de même sur la grille de départ à Imola.


►►► À lire aussi : Imola 1989 : Senna et Prost se déclarent la guerre, Berger au milieu des flammes


Ralf Schumacher (Williams) prend la tête. Michael Schumacher (Ferrari) se fait pressant, mais impossible de doubler son frangin. Lors de son premier passage au box, le pilote Williams cale, perdant de précieuses secondes. Le leadership revient à Kimi Raikkonen (McLaren). Lorsque le Finlandais effectue son arrêt, il se retrouve quatrième derrière Michael Schumacher, Ralf Schumacher et Rubens Barrichello (Ferrari).

A 13 tours de l'arrivée, Michael Schumacher mène toujours, mais est pressé par son équipier brésilien, qui doit encore repasser par son stand une dernière fois. Le Baron rouge laisse passer son lieutenant afin qu'il puisse jouer sa carte à 100%. La stratégie est astucieuse... mais quand Barrichello repasse par la pitlane, les mécaniciens rencontrent un souci avec sa roue avant gauche. Le Brésilien remonte en piste derrière Ralf Schumacher. Survolté, il s'offre un somptueux et astucieux dépassement sur l'Allemand dans la ligne droite de départ.


►►► À lire aussi : Imola 2005 : Alonso remporte un duel somptueux face à Schumacher, survolté


Michael Schumacher empoche sa 65e victoire devant Raikkonen, Barrichello et Ralf Schumacher. Brassard noir autour du bras, soutenu par Barrichello et son patron/ami Jean Todt, le pilote Ferrari monte sur le podium, retenant ses larmes durant de longues et interminables minutes.

1 images
F1 : Michael, Elisabeth et Ralf Schumacher © Belga Image
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK