F1 – GP de Hongrie : La disqualification de Vettel en Hongrie maintenue

Les commissaires de la Fédération internationale de l’automobile (FIA) ont refusé lundi de réexaminer la disqualification de l’Allemand Sebastian Vettel à l’issue du Grand Prix de Hongrie de Formule 1, contestée par son écurie Aston Martin.

Au terme d’une audience en visioconférence, les commissaires ont estimé que les "nouveaux" éléments apportés par l’équipe britannique ne justifiaient pas de réétudier leur décision.

Les classements de la course et du Championnat du monde demeurent donc inchangés.

Deuxième à passer la ligne d’arrivée sur le Hungaroring de Budapest le 1er août, Vettel avait été disqualifié car il n’avait pas été possible de retirer un litre de carburant dans son réservoir, comme le règlement le prévoit.

Après avoir avancé qu’il y avait plus d’un litre d’essence dans la monoplace de l’Allemand, des analyses plus poussées menées par Aston Martin ont montré qu’il restait en fait bel et bien moins d’un litre "en raison d’un dysfonctionnement initialement inaperçu du système de carburant".

Mais, expliquent les commissaires dans un document officiel, selon le règlement, "savoir pourquoi il y avait moins d’un litre (dans le réservoir) ne fait pas de différence" et "prétendre qu’aucun avantage en termes de performance n’a été obtenu ne constitue pas une défense".

Pour se voir accorder une révision, "Aston Martin aurait dû présenter des faits indiquant qu’il restait effectivement plus d’un litre de carburant" dans la monoplace, concluent-ils.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK