F1 eSports Series : Place à Spa-Francorchamps et Silverstone

L’entame de la deuxième moitié de saison se traduit par les visites des circuits de Silverstone et Spa-Francorchamps ce mercredi soir. Les courbes rapides, lignes droites et dénivelés sauront-ils redonner du souffle aux pilotes Alfa Roméo ?

Il y a deux semaines, Rasmussen, Kiefer et Opmeer ont brillé s’adjugeant à tour de rôle la plus haute marche du podium. David Tonizza n’a toujours pas délogé le chat noir de sa Ferrari, il joue de malchance tout comme Brendon Leigh, relégués aux places d’honneur suite à des accidents, pénalités, déconnexions, bugs physiques du jeu… Il n’est pas bon d’être champion du monde cette année.

Fort de ses trois victoires signées avec son Alfa Roméo, le néerlandais Opmeer ne parvient cependant pas à tenir les Red Bull à distance au classement constructeurs. L’équipe de Milton Keynes s’est vu pousser des ailes depuis le Grand Prix des Pays-Bas nous délectant d’une démonstration de stratégie et coordination en piste dénuée de tout reproche. Une philosophie ayant mené la structure jusqu’au titre mondial en 2019.

Dans ce duel au sommet, le meilleur allié de Red bull (185 pts) n’est autre que Daniel Bereznay sur la deuxième Alfa Roméo. Le Hongrois motivé par son début de campagne prometteuse, est rentré dans le rang. Espérons pour lui un troisième succès consécutif dans nos Ardennes belges. Si le déclic ne se produit plus, l’avance prise par le team Suisse au cours des deux premiers shows ne suffit plus à assurer l’opposition. A ce stade, un mince écart de 25 unités sépare les deux équipes en lice pour les 750 k euros de récompense, remis aux vainqueurs après la finale d’Interlagos.

Ce duel pourrait occulter l’action omniprésente dans le midfield. Pourtant, si l’on dirige notre regard vers le milieu du tableau, tout reste envisageable. À l’image de Renault-Vitality (65 pts) pour qui une saison réussie reste l’objectif.

On s’est pris les pieds dans le tapis à Enstone avec des stratégies mal exploitées. À ce stade, ils semblent voués à un duel les opposant à Alpha Tauri (41 pts) pour la troisième marche du podium.

Le peloton composé de Williams, Mercedes, Ferrari et Mclaren s’exprime par une différence inférieure à 10 points. Les anonymes Racing point sont sans doute la déception de la première moitié de saison. Haas s’attelle à accrocher le wagon avec 12 modestes points.

La situation s’éclaircit à la lecture des chiffres. Même si les choses semblent établies sur le papier, nous ne sommes pas à l’abri d’un revirement de situation. Aucune équipe ne domine les autres, mais chacun donnera tout pour arracher le moindre point à son compte.

Rendez-vous dès 20 h 30 en direct sur Auvio pour les Grand Prix de Grande-Bretagne où Kiefer tentera de rééditer son exploit de l’an dernier puis direction la Belgique avant de se tourner ce jeudi dans le temple de la vitesse à Monza qui clôturera la campagne européenne.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK