F1, Espagne 1994 : Damon Hill frustre Michael Schumacher, bloqué en 5e vitesse

29 mai 1994. Le Grand Prix d'Espagne, cinquième manche de la saison 1994 de Formule 1.

Vainqueur des quatre premières courses de la saison (Brésil, Pacifique, Saint-Marin et Monaco), Michael Schumacher se présente à Barcelone avec sa jauge de confiance au maximum. Le pilote Benetton a, qui plus est, réalisé la pole position devant Damon Hill (Williams), Mika Hakkinen (McLaren), JJ Lehto (Benetton) et Rubens Barrichello (Jordan).


►►► À lire aussi : Espagne 1991 : Mansell et Senna les yeux dans les yeux à 200 km/h


Pas de grosse surprise lorsque les feux rouges s'éteignent : l'Allemand démarre son cavalier seul, collant une seconde au tour à la concurrence. Les autres pilotes sont incapables de réagir, Schumacher étant sur une autre planète. Il réalise son premier arrêt au stand et repart tranquillement, comme s'il était le seul à occuper le tracé. Seule une monumentale surprise peut empêcher l'Allemand de filer vers la victoire tant sa mainmise sur la course est incontestable.

Et c'est précisément ce qui va se produire ! Sa boite de vitesses reste, en effet, bloquée sur le cinquième rapport. Il cède environ deux secondes au tour à ses poursuivants. Au 23e tour, Hakkinen le dépasse et s'installe en tête. Hill passe également, repoussant le malchanceux pilote allemand au troisième rang. Mais la chance n'abandonne pas totalement Schumacher. Hakkinen explose son moteur, un scénario qui touche aussi son équipier Martin Brundle (McLaren).


►►► À lire aussi : Espagne 1996 : Récital de Schumacher sous le déluge, 6 voitures à l'arrivée


Au vu des nombreux abandons (seuls onze pilotes franchiront la ligne d'arrivée), malgré un souci flagrant avec sa boite de vitesses, Schumacher parvient à récolter la deuxième place de l'épreuve. Hill gagne lui, au terme des 65 tours, la quatrième victoire de sa carrière. Mark Blundell (Tyrrell) les accompagne sur le podium barcelonais.

Hill et Schumacher se disputeront le titre dans cette saison 1994. Largement en avance à la mi-saison, l'Allemand cèdera de grosses unités au Britannique ensuite. Le pilote Benetton sera finalement sacré... pour un point (92 contre 91).

1 images
F1, GP Espagne 1994 : Damon Hill vainqueur © Twitter - F1
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK