Lewis Hamilton remporte un Grand Prix de Bahreïn marqué par le crash effrayant de Romain Grosjean

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), déjà assuré de décrocher son septième titre mondial au terme de la saison, a remporté ce dimanche son onzième succès en 2020 à l'occasion du Grand Prix de Bahreïn, quinzième épreuve du Championnat du Monde de Formule 1.

>> Romain Grosjean survit à un crash très impressionnant, sa Haas en feu et coupée en deux

>> "Jamais vu autant de flammes ni un impact de 53 g" : Les réactions après le crash

Lewis Hamilton a devancé les Red Bull du Néerlandais Max Verstappen et du Thaïlandais Alex Albon, "propulsé" sur le podium après les soucis de moteur rencontrés lors des derniers tours par le Mexicain Sergio Perez (Racing Point), alors troisième, et contraint d'immobiliser sa monoplace en bord de piste. Conséquence : les pilotes ont rejoint l'arrivée sous safety car.

Après avoir signé la 98ème pole position de sa carrière samedi, Lewis Hamilton a pris un départ idéal et n'a jamais été inquiété alors que son coéquipier Valtteri Bottas, deuxième sur la grille, s'est fait dépasser par la Red Bull de Max Verstappen et la Racing Point de Sergio Perez.

Dès le troisième virage, la Haas de Romain Grosjean est allée s'encastrer à toute vitesse dans un rail de sécurité après un contact avec l'AlphaTauri du Russe Daniil Kvyat. Sa monoplace, qui s'est littéralement coupée en deux au moment de l'impact, a tout de suite pris feu.

Romain Grosjean a passé plus de vingt secondes dans sa "cellule de survie" en flammes avant de réussir à s'extraire seul de sa voiture. Il semblait en bonne santé, bien que très pâle, au moment de monter dans l'ambulance pour rejoindre le centre médical. Il s'est ensuite rendu à l'hôpital pour quelques examens plus poussés.

Après près d'une heure et demie d'interruption, le Grand Prix de Bahreïn a pu reprendre... mais pas pour longtemps : percutée par l'AlphaTauri de Daniil Kvyat, déjà impliqué dans l'accident de Romain Grosjean, la Racing Point de Lance Stroll s'est retrouvée "sur le toit". Le Canadien s'est tant bien que mal extrait du baquet de sa monoplace, mais a évidemment été contraint à l'abandon... et a provoqué la montée en piste de la safety car.

Au restart, Lewis Hamilton a facilement conservé la première place devant Max Verstappen, qui n'a jamais été en mesure d'inquiéter le septuple Champion du Monde.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK