Décès de Niki Lauda, une légende de la Formule 1

Le triple champion du monde autrichien de Formule 1 Niki Lauda n’est plus. L’ancien pilote automobile et entrepreneur s’est éteint paisiblement entouré de ses proches à l’âge de 70 ans, indique sa famille dans la nuit de lundi à mardi.

« Avec une profonde tristesse, nous annonçons que notre cher Niki est décédé paisiblement entouré de sa famille ce lundi 20 mai 2019. Ses exploits exceptionnels en tant que sportif et entrepreneur resteront inoubliables. Son enthousiasme infatigable, sa franchise et son courage resteront un exemple et une référence pour nous tous. En dehors de la sphère publique, il était un mari, un père et un grand-père aimant et attentionné. Il va beaucoup nous manquer », indique le communiqué de sa famille.

Le triple champion du monde de Formule 1 avait subi en août 2018 une transplantation pulmonaire, après quoi il avait contracté une grippe. Il se battait depuis plusieurs mois pour retrouver des forces.

Niki Lauda était une légende de la F1 à jamais associée à son terrible accident de 1976. Le 1er août 1976, au volant de sa Ferrari sur le circuit du Nürburgring en Allemagne, sa Ferrari part brusquement dans le mur et s’enflamme. Il reste près d’une minute dans le cockpit, avant d’en être extrait par trois concurrents.

Les images du terrible accident du champion du monde en titre ont choqué le monde entier. Mais Lauda est un battant, qui va revenir à la vie. Six semaines après avoir reçu l’extrême-onction sur son lit d’hôpital, il prend à la stupéfaction générale le départ du Grand Prix d’Italie malgré sa souffrance, et de graves lésions au visage.

En 1977, le rescapé remporte son deuxième titre de champion de monde avec Ferrari. Il arrête la compétition fin 1979, pour fonder Lauda Air. Mais il retrouve les circuits dès 1982, au volant d’une McLaren avec laquelle il conquiert en 1984 son ultime titre mondial.

Devenu président non exécutif de l’écurie Mercedes en 2012, l’homme à l’éternelle casquette publicitaire cachant à moitié ses cicatrices est resté omniprésent sur les circuits, où il est apprécié pour son expertise et son franc-parler, déplorant notamment que se perde « l’aspect combat de gladiateurs » de son sport.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK