Coronavirus, F1 : les GP de Bahreïn et du Vietnam reportés, début du championnat fin mai ?

Coronavirus, F1 : les GP de Bahreïn et du Vietnam reportés, début du championnat fin mai ?
Coronavirus, F1 : les GP de Bahreïn et du Vietnam reportés, début du championnat fin mai ? - © PETER PARKS - AFP

La décision vient de tomber : la course de Bahreïn (22 mars) et celle du Vietnam (5 avril), qui faisait son apparition au calendrier cette année, sont reportées. Les deuxième et troisième rendez-vous de la saison n’auront donc pas lieu aux dates initialement prévues selon un communiqué officiel. Après l’annulation du GP d’Australie, première manche du championnat du monde de F1, beaucoup attendaient la décision des instances dirigeantes et de la fédération internationale quant au maintien ou non des épreuves suivantes.

"La FIA et les promoteurs ont pris cette décision afin d'assurer la santé et la sécurité du personnel itinérant, des participants et des fans du championnat, ce qui reste notre principale préoccupation. La Formule 1 et la FIA continuent à travailler en étroite collaboration avec les promoteurs des GP et les autorités locales pour surveiller la situation et étudier la viabilité de dates alternatives plus tard dans l'année si le la situation s'améliore", explique la FOM (Formula One Management), qui s'occupe de la promotion et de la diffusion de la F1.


>>Lire aussi : Le Grand Prix d'Australie annulé : "Certains s'entêtaient, mais cette décision s'imposait"



Début du championnat à Monaco (le 24 mai) ? 

La volonté serait de débuter le championnat 2020 fin mai (à Monaco ?), ce qui sous-entendrait l’annulation ou le report du GP des Pays-Bas (3 mai), et de celui d’Espagne (10 mai). Le communiqué de la FOM reste assez flou à ce sujet, ne mentionnant pas les rendez-vous de Zandvoort et de Barcelone. La communication paraît pour l'heure très approximative, car la FIA (Fédération Internationale Automobile) de son côté "espère entamer le championnat le 1er mai" (aux Pays-Bas). 

"La situation mondiale concernant COVID-19 est fluide et très difficile à prévoir, a déclaré Chase Carey, patron de la F1. Il est juste que nous prenions le temps d'évaluer les événements pour prendre les bonnes décisions."

Voilà qui perturbe en tout cas fortement le début du championnat du monde de F1 2020 qui fait face à l’annulation/au report des quatre premiers GP de la saison (Le GP de Chine,19 avril, avait déjà été annulé il y a un mois).