Comment un mécano a sauvé la course de Grosjean

Comment un mécano a sauvé la course de Grosjean
Comment un mécano a sauvé la course de Grosjean - © MOHAMMED AL-SHAIKH - AFP

Le team principal de l’écurie Haas, Günther Steiner, a révélé que Romain Grosjean avait couru le risque de ne pas rallier l’arrivée du Grand Prix de Bahreïn, qu’il a terminé à une excellente cinquième place il y a huit jours. Si le mécanicien responsable du changement de la roue arrière gauche n’avait pas eu le bon réflexe de remettre en place l’écrou de roue qui n’avait pas été correctement fixé, Grosjean aurait été contraint à l’abandon. "Lors de notre troisième pitstop, nous avons rencontré un problème avec l’un des écrous de roue" explique Steiner. "Je tire mon chapeau au mécanicien car, quand il a remis la roue en place, il a tout de suite réalisé que quelque chose n’allait pas et il a donc décidé de l’enlever à nouveau."

"Sans ce geste, la voiture se serait probablement arrêtée après les deux premiers virages car la roue se serait détachée. Nous avons donc rencontré un problème mais nous l’avons résolu, et cela nous a peut-être fait perdre deux secondes dans les stands, mais les conséquences auraient pu être bien plus graves sans l’intervention de notre mécanicien", conclut-il.

Grosjean avait perdu environ quatre secondes lors de ce pitstop comparé à ses deux arrêts aux stands précédents. C’était la première fois que les mécaniciens de Haas effectuaient des pitstops en conditions réelles. En Australie, Grosjean avait réalisé son unique changement de pneus en profitant de l’interruption du Grand Prix.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK