Les pilotes Williams et Racing Point acceptent une diminution de leur salaire

 Chômage partiel et baisses de salaires pour l'écurie de F1 Williams
Chômage partiel et baisses de salaires pour l'écurie de F1 Williams - © LLUIS GENE - AFP

Les pilotes George Russell et Nicholas Latifi ont accepté une diminution de 20% de leur salaire pendant la crise du coronavirus, a déclaré lundi le team de Formule 1 Williams.

La célèbre écurie britannique, qui a connu de graves difficultés ces dernières années, a placé en chômage temporaire "un certain nombre d'employés" jusqu'à la fin du mois de mai tandis que les cadres supérieurs ont également réduit leurs salaires.

"Ces décisions n'ont pas été prises à la légère, mais notre objectif est de protéger les emplois de notre personnel à Grove et veiller à ce qu'ils puissent revenir travailler à plein temps lorsque la situation le permettra", a déclaré l'équipe.

Du côté de Racing Point, le porte-parole de l'écurie a confirmé que "certains membres de l'équipe ont été mis au chômage partiel" et que les "pilotes ont également accepté une réduction de leurs salaires".

Le team britannique McLaren avait précédemment déclaré qu'elle utiliserait aussi l'autorisation du gouvernement d'utiliser le chômage temporaire pour subventionner les salaires du personnel dans l'espoir de maintenir les emplois durant la pandémie de coronavirus.

Les huit premières courses de la saison de F1 ont été annulées (Australie, Monaco) ou reportées sine die (Bahreïn, Chine, Vietnam, Pays-Bas, Espagne, Azerbaïdjan).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK