C1, C2, C3, C4, C5... C'est moins compliqué de s'y retrouver avec les nouveaux pneus en F1


Sept spécifications de pneus pour piste sèche l'année dernière, cinq "seulement" cette année : Pirelli a cherché à innover cette saison, et à rendre la lecture des Grands Prix plus claire.

"Sur chaque Grand Prix, il n'y aura que trois spécifications proposées, avec trois appellations beaucoup plus simples qu'autrefois, précise Gaëtan Vigneron. Il y aura les durs, avec la couleur blanche, les mediums avec la couleur jaune, et les tendres avec la couleur rouge. Comme ici, lors des séances d'essais, il y a cinq spécifications disponibles, de la C1 à la C5, de la gomme la plus dure à la gomme la plus tendre. Les équipes doivent décider pour quelles spécifications elles optent quatorze semaines à l'avance pour les Grands Prix hors Europe, et huit semaines à l'avance pour les Grands Prix européens. A Melbourne, lors du Grand Prix d'Australie, ce sont les spécifications C2, C3 et C4 qui seront proposées à tous les teams de F1."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK