Autriche 2016 : Hamilton et Rosberg se percutent... dans le dernier tour !

L'Autriche accueille le début de la saison 2020 de Formule 1, retardée par la pandémie de coronavirus. Après une première joute dimanche passé, le tracé de Spielberg reçoit le monde de la F1 pour la deuxième manche ce dimanche. Plongeons ensemble dans l'édition 2016, une course haletante.

3 juillet 2016. Lewis Hamilton a réalisé la pole position sur le circuit de Spielberg. Nico Rosberg, son équipier chez Mercedes et principal concurrent dans la tête pour la couronne mondiale, est posté à la septième place. L'Allemand a écopé d'une pénalité de cinq places pour avoir changé sa boite de vitesses. C'est Nico Hulkenberg qui trône fièrement sur la première ligne aux côtés du pilote britannique.

>>>> LIRE AUSSIAutriche 2002 : Barrichello laisse gagner Schumacher... Le final de la honte !

Le départ de ce dernier est excellent, il conserve la tête sans aucune difficulté. Jenson Button (McLaren) et Kimi Raikkonen (Ferrari) bondissent et ramènent Hulkenberg à la réalité. Rosberg pilote le couteau entre les dents, gagne rapidement deux places et entame sa remontée. L'Allemand est en forme : il s'attaque ensuite à Hulkenberg et Button.

Les nuages gagnent le ciel autrichien et Hamilton enfile son costume de Monsieur Météo. Il tente de retarder au maximum son premier pit stop car une averse pourrait faire son apparition. Il finit par rentrer car il perd trop de temps à cause des gommes usagées de sa Mercedes. Sa stratégie n'est pas payante, il ressort derrière Rosberg. Les deux équipiers chassent Sebastian Vettel, leader au volant de sa Ferrari. Nous sommes au 26e tour et le bolide n'est pas encore repassé par son box. Les gommes de la voiture rouge sont à l'agonie, mais l'Allemand reste en piste. Le coup de poker se retourne contre lui : le pneu arrière droit du quadruple champion du monde explose en pleine ligne droite des stands. C'est l'abandon.

Les machines se calment cinq tours derrière la voiture de sécurité, le temps d'évacuer les débris de la Ferrari. Au restart, Rosberg devance Hamilton, Max Verstappen et Daniel Ricciardo. Après une nouvelle salve de ravitaillements, la tête revient à Verstappen, qui n'a effectué qu'un seul arrêt. Mais le Néerlandais ne peut résister : il est croqué par Rosberg et Hamilton.

>>>> LIRE AUSSIAutriche 1975 : Et le fantasque 'Gorille de Monza' rugit sous le déluge

Il ne reste que quelques tours. L'issue du Grand Prix est proche et Hamilton, dont les pneus sont plus performants, grignote les dixièmes le séparant de Rosberg. L'explication tant attendue va avoir lieu ! Dans le dernier tour (sur 71), Hamilton tente une attaque dans un virage à droite. Il est légèrement plus rapide, se trouve à l'extérieur, il semble être passé. Mais l'Allemand résiste... Les deux voitures se touchent ! La monoplace de Rosberg est endommagée, il poursuit au ralenti et doit s'évacuer vaincu face à Verstappen et Raikkonen. Le Néerlandais et le Finlandais accompagnent sur le podium Hamilton, vainqueur de cette course au final indécis et très spectaculaire.

Dixième hat-trick (pole position et course) de sa carrière et premier succès pour Hamilton en Autriche. Rosberg, de son côté, se consolera avec l'obtention de son unique titre mondial au terme de la saison 2016.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK