Autriche 1984 : Le miraculé Niki Lauda triomphe enfin sur ses terres

La première manche de la saison 2020 de Formule 1 se tiendra ce week-end en Autriche, un tracé qui a souri au chevronné pilote local Niki Lauda en 1984.

19 août 1984, tracé de l'Osterreichring, 53 tours de 5.942 kilomètres à boucler. Nelson Piquet emmène la meute au volant de sa Brabham-BMW à l'assaut du 400e Grand Prix de l'histoire. Le pilote brésilien est suivi par le Français Alain Prost (McLaren-TAG), l'Italien Elio De Angelis (Lotus-Renault), l'Autrichien Niki Lauda (McLaren-TAG) et le Français Patrick Tambay (Renault). Piquet ne tremble pas et domine une grosse partie de l'épreuve autrichienne.

Lauda émerge au 40e tour... pour enfin empocher sa toute première victoire à domicile (la seule d'ailleurs), lui qui courait après ce succès depuis 1971. L'Autrichien du team McLaren-TAG remporte par la même occasion sa 23e victoire en Formule 1, soit son avant-dernière dans la discipline reine des sports moteurs.

>>>> LIRE AUSSIFrance 1979 : Le finish incroyable et jamais vu entre Villeneuve et Arnoux

Véritable miraculé du sport automobile suite à son accident incroyable le 1er août 1976, le moment le plus pénible de sa carrière et de sa vie, Lauda décrochera le titre, son troisième, durant la saison 1984 (pour un demi-point face au Français Prost, son équipier au sein du team McLaren). Il disputera l'année suivante sa dernière saison en F1, préférant se concentrer par la suite sur son activité d'entrepreneur. Il était propriétaire d'une compagnie d'aviation à l'époque.

Très impliqué au sein du team Mercedes F1, Lauda est décédé à l'âge de 70 ans le 20 mai 2019.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK