Alonso veut "en savoir plus", McLaren veut conserver l'Espagnol

Fernando Alonso
Fernando Alonso - © ANDREJ ISAKOVIC - AFP

L'Espagnol Fernando Alonso va "essayer d'en savoir un peu plus sur le projet et le moteur Renault" qui propulsera les monoplaces McLaren la saison prochaine, avant de décider de son avenir au sein de l'écurie britannique de Formule 1.

"Pour le moment, je n'ai aucune information. Ca n'est qu'après ça que je prendrai des décisions", a commenté Alonso après l'annonce vendredi en marge du GP de Singapour du partenariat inédit entre McLaren et le motoriste français.

Double champion du monde 2005 et 2006 au volant d'une Renault, l'Espagnol âgé de 36 ans reste prudent devant les performances du moteur français cette saison, inférieures à celles de Mercedes et de Ferrari.

"J'espère que cela replacera McLaren là où nous pensons tous qu'est sa place", a-t-il également souhaité, ajoutant qu'il était "fier" du partenariat avec Honda: "Nous avons fait de notre mieux, mais sans succès."

Alonso, très mécontent des performances de son moteur Honda, a régulièrement menacé de ne pas renouveler son contrat avec McLaren en fin de saison si l'écurie de Woking ne pouvait lui garantir des résultats. Ce changement de motoriste pourrait le convaincre de rester.

Plus tôt dans la semaine, il avait indiqué avoir des propositions en F1 mais aussi en dehors. Il a notamment entamé cette saison la conquête de la Triple couronne du sport automobile (GP de Monaco, 24 Heures du Mans, 500 miles d'Indianapolis), en participant aux 500 miles en mai.

Conserver l'Espagnol est désormais la priorité de McLaren, qui ne s'est plus imposé en F1 depuis 2012, a confirmé le directeur exécutif Zak Brown: "Nous discutons beaucoup. Je pense que dans un futur relativement proche, nous devrions pouvoir arriver à un accord. C'est la dernière pièce importante du puzzle".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir