Allemagne 2018 : Enorme boulette de Vettel, remontée phénoménale de Hamilton

L'Allemagne accueille ce week-end la onzième manche de la saison 2020 de Formule 1. Le Nürburgring a pris la place du tracé de Hockenheim, régulièrement emprunté par le petit monde de la F1, comme lors de ce scénario incroyable il y a deux ans.

22 juillet 2018. Perturbé par un problème hydraulique durant la séance qualificative, Lewis Hamilton (Mercedes) s'élance seulement du quatorzième rang en ce dimanche après-midi. A domicile, le poleman Sebastian Vettel (Ferrari) réalise le départ parfait devant Valtteri Bottas (Mercedes) et l'autre bolide rouge, celui de Kimi Raikkonen. Mais le champion en titre, Hamilton, est fâché et entame sa remontée...

>>>> LIRE AUSSIAllemagne 2000 : Un inconscient s'invite en piste, Schumacher percuté, Barrichello ému

Les premiers arrêts aux stands sont effectués et Raikkonen se retrouve en tête devant son 'patron' Vettel. La Scuderia est un peu surprise et glisse gentiment à l'oreillette du Finlandais le souhait de laisser passer l'Allemand. L'occasion est trop belle de récolter quelques unités supplémentaires pour la besace de l'ancien pilote Red Bull et ainsi creuser l'écart face à Hamilton. On franchit la mi-course et la pluie s'invite à la fête, sur une partie du circuit seulement. Conditions d'adhérences changeantes, tentatives de stratégies différentes : la course s'emballe. Le spectacle peut commencer !

De nombreux bolides partent à la faute. Raikkonen se loupe et offre sa deuxième position à Bottas. Pire pour le team rouge : Vettel est trop large dans une courbe lente à gauche... Il s'arrête dans le mur de pneus. Très nerveux, sa course est terminée. Le week-end semblait parfait, il avait absolument tout en mains pour marquer un coup important lors de cette épreuve, qui vient de se transformer en cauchemar après cette bête sortie de piste.

>>>> LIRE AUSSIAllemagne 1976 : L'accident terrifiant de Niki Lauda, prisonnier des flammes

La safety car fait son apparition afin de sonner la fin de la récréation. Raikkonen et Bottas s'engouffrent dans la pitlane, Hamilton les imite... mais change d'avis au dernier moment, coupant dans l'herbe sans être toutefois pénalisé. Le team Mercedes décide de figer les positions, servant au pilote britannique un succès incroyable devant son équipier et le rescapé de l'écurie Ferrari.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK