Allemagne 2000 : Un inconscient s'invite en piste, Schumacher percuté, Barrichello ému

Onzième manche de la saison 2020 de Formule 1 ce week-end. Le Nürburgring sera le théâtre de cette épreuve, même si le calendrier récent de la F1 visitait d'habitude Hockenheim. A l'image de l'édition 2000, quand Rubens Barrichello montait pour la première fois sur la plus haute marche d'un podium.

30 juillet 2000. Le Grand Prix d'Allemagne s'annonce et c'est David Coulthard (McLaren) qui a réalisé la pole position. L'Ecossais est surpris par son équipier Mika Hakkinen, surgissant de la quatrième place. Michael Schumacher (Ferrari) est lui accroché par Giancarlo Fisichella (Benetton) avant même le premier virage. Abandon pour le leader de la Scuderia.

>>>> LIRE AUSSIAllemagne 1976 : L'accident terrifiant de Niki Lauda, prisonnier des flammes

Le team italien peut toutefois compter sur un grand Rubens Barrichello. Le Brésilien, parti 18e sur la grille de départ, entame une jolie remontée. Celle-ci est interrompue par... un spectateur monté sur la piste. La safety car fait son apparition, le temps de contrôler l'inconscient. La situation est hautement dangereuse, mais plus de peur que de mal. Le leader Hakkinen s'engouffre dans la voie des stands, tandis que Pedro Diniz (Sauber) et Jean Alesi (Prost) s'accrochent spectaculairement à la relance. La voiture de sécurité revient donc.

Elle rentre, laissant la place à un nouvel invité : la pluie. Les pirouettes folkloriques se succèdent et les pilotes optent pour des stratégies légèrement décalées. Impressionnant sur le sec et maintenant sous la pluie, parti en fin de peloton, Barrichello ne laisse aucune chance aux deux pilotes McLaren, Hakkinen (2e) et Coulthard (3e).

>>>> LIRE AUSSIAutriche 2002 : Barrichello laisse gagner Schumacher... Le final de la honte !

Le pilote Ferrari décroche son premier succès en F1, sept ans après la dernière victoire brésilienne dans la catégorie, c'était l'inévitable Ayrton Senna bien sûr. Félicité avec le sourire par Schumacher et ses deux acolytes sur le podium, le lauréat du jour affiche une touchante émotion en brandissant son trophée et son drapeau national.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK