4 à la suite pour Hamilton à la maison, un très bon Vandoorne se classe 11e

Lewis Hamilton
Lewis Hamilton - © BEN STANSALL - AFP

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté le Grand-Prix de Grande-Bretagne de Formule 1, 10e des 20 épreuves au programme du championnat du monde, dimanche sur le circuit de Silverstone (5,891 km), en Angleterre. Un très bon Stoffel Vandoorne (McLaren), 11e, termine à une place de l'attribution des points.

Vandoorne avait réussi pour la première fois à disputer la 3e partie des qualifications (Q3) samedi, s'élançant en 8e position sur la 4e ligne de la grille de départ. Il ne lui aura pas manqué grand-chose pour rentrer dans les points et égaler sa meilleure performance en Formule 1 lorsqu'il avait pris la 10e place au Grand Prix de Bahrein l'an dernier lors de sa pige avec McLaren la saison passée. C'est cependant son meilleur classement cette saison.

Son coéquipier chez McLaren, l'Espagnol Fernando Alonso, en perte de puissance avec son moteur, a été contraint à l'abandon peu après la mi-course.

Hamilton s'impose pour la 4e fois de suite (comme Jim Clark) et pour la 5e fois de sa carrière en Angleterre égalant ainsi le Britannique Jim Clark et le Français Alain Prost quintuple vainqueur eux aussi. C'es aussi sa 57e victoire en F1, la 4e cette saison.

Lewis Hamilton se rapproche encore de Sebastien Vettel au championnat du monde des pilotes. L'Allemand de Ferrari a en effet du se contenter de la 7e place, victime d'une crevaison dans l'avant-dernier tour.

Mercedes signe un doublé avec le Finlandais Valtteri Bottas qui termine 2e. L'autre Ferrari, celle du Finlandais Kimi Raïkkönen, victime aussi d'une crevaison, est finalement 3e sur le podium. Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) a terminé 4e. Au classement général, Vettel ne possède plus qu'un point d'avance sur Hamilton.

Dès le deuxième tour, les deux Toro Rosso du Russe Daniil Kvyat et Carlos Sainz Jr se sont accrochées provoquant l'abandon de l'Espagnol et la sortie de la voiture de sécurité, alors que le Britannique Jolyon Palmer (problème hydrauliques) avait vu sa Renault s'arrêter dès le tour de chauffe.

Le prochain Grand Prix aura lieu à l'Hungaroring en Hongrie le 30 juillet.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir