La Toyota de Alonso/Buemi/Nakajima remporte les 24h du Mans, Vandoorne 3ème

Comme l'an dernier, Toyota a réussi le doublé dans les 24 Heures du Mans. Et comme l'an dernier c'est la TS050-Hybrid N.8 pilotée par le double champion du monde de Formule 1 l'Espagnol Fernando Alonso, le Suisse Sébastien Buemi et le Japonais Kazuki Nakajima qui s'est imposée. Elle a profité de la crevaison à une heure de l'arrivée de la N.7 du Britannique Mike Conway, du Japonais Kamui Kobayashi et de l'Argentin José Maria Lopez qui occupait la première place depuis quasiment le départ pour s'emparer de la première place. La N.7 qui est remontée dans la dernière heure de course mais a échoué à 16.972 secondes.

Notre compatriote Stoffel Vandoorne, qui disputait ses premières 24 Heures, a pris la 3e place, à 6 tours, au volant d'une BR1-AER qu'il partageait avec les Russes Vitaly Petrov et Mikhail Aleshin. Il était déjà monté sur le podium lors de sa première course d'endurance à Spa-Francorchamps en mai dernier.

La course s'est moins bien déroulée pour les deux autres Belges Laurens Vanthoor (Porsche) et Maxime Martin (Aston Martin). Pas dans le rythme et en difficulté avec l'usure des pneus, Maxime Martin n'a jamais été dans le coup avec ses équipiers britanniques Alex Lynn et Jonathan Adam. Une sortie cette nuit a rendu les choses encore plus difficiles et le trio termine 13e du GTE-Pro et 46e du général.

Laurens Vanthoor a été un grand animateur du début de course en GTE-Pro avec le Français Kévin Estre et le Danois Michael Christensen. L'équipage était en tête avant de tout perdre sur un souci d'échappement après la mi-course. Il termine 10e de la catégorie et 30e au général.

Disputé, le GTE-Pro s'est décidé à la stratégie et sur la gestion des voitures de sécurité. C'est Ferrari qui s'impose grâce à Alessandro Pier Guidi/James Calado/Daniel Serra (Ita/G-B/Bré) qui a devancé les Porsche de Richard Lietz/Gianmaria Bruni/Frédéric Makowiecki (Aut/Ita/Fra) et de Patrick Pilet/Earl Bamber/Nick Tandy (Fra/N-Z/G-B).

Victoire en LMP2 de l'Alpine-Gibson de Nicolas Lapierre/André Negrao/Pierre Thiriet (Fra/Bré/Fra) alors que la Ford de Ben Keating/Jeroen Bleekemolen/Felipe Fraga (USA/P-B/Bré) s'est imposée en GTE Am.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK