24 Heures du Mans, les forces en présence: 8 LMP1, 22 LMP2, 26 GT

Les 56 voitures invitées à participer à la 81e édition des 24 Heures du Mans automobiles (départ samedi à 15h00 locales, 13h00 GMT) sont réparties en trois grandes catégories, LMP1, LMP2 et GT, strictement définies par le règlement technique de l'Automobile Club de l'Ouest (ACO):

. LMP1 (8 voitures, au lieu de 13 en 2012): C'est la catégorie-reine, avec les candidats à la victoire au classement général. Cette année, Audi, qui vise une 12e victoire dans la Sarthe, aligne trois R18 e-tron quattro, hybrides, à moteur diesel, alors que Toyota, qui n'a encore jamais gagné au Mans, revient avec deux TS030 Hybrid, à moteur essence, comme l'an dernier. A côté il n'y a plus que les deux Lola à moteur Toyota de l'écurie suisse Rebellion et une Honda HPD à l'équipage 100% britannique. La crise persiste et a fait un tri très sélectif dans les candidatures potentielles.

. LMP2 (22): C'est la catégorie la plus ouverte, celle des protos plus légers et un peu moins puissants, avec deux engagés de plus que l'an dernier et une grande variété de marques de châssis (7) et de moteurs, même si Nissan se taille la part du lion en équipant les deux tiers du plateau (15 voitures), devant Judd (4) et Honda (2). Il y a sept châssis Oreca engagés, tous conçus dans le Var, et cinq châssis Morgan "made in Sarthe" par l'équipe de Jacques Nicolet. Beaucoup de favoris dans cette catégorie où le niveau de pilotage est de plus en plus relevé, qu'il s'agisse de jeunes issus de la monoplace et de gentlemen-drivers très expérimentés.

. GT (26), dont GTE-Pro (12) et GTE-Am (14): La catégorie GT Endurance est la plus fournie, avec d'une part les modèles récents pilotés par des pilotes professionnels, dont quelques jeunes retraités de la F1 (Fisichella, Kobayashi, Senna) à la pointe de vitesse intacte, et d'autre part les modèles plus anciens pilotés par des pilotes moins cotés. Dans les deux catégories, la victoire se jouera entre Porsche (8 voitures), qui aligne deux voitures d'usine en prévision de son retour en 2014 avec un proto LMP1, Ferrari (8), via l'écurie quasi-usine AF Corse, et Aston Martin (5). Quant aux Chevrolet Corvette (3) et Dodge Viper (2), elles guetteront la moindre défaillance en tête. Les paris sont ouverts.

AFP

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK