Will Power s'impose pour la première fois aux 500 Miles Indianapolis

102nd Running of the Indianapolis 500
102nd Running of the Indianapolis 500 - © Patrick Smith - AFP

L'Australien de 37 ans Will Power (Penske) a remporté dimanche la 102e édition des 500 miles d'Indianapolis à sa onzième participation dans la mythique course de vitesse américaine.

Power, 2e de l'épreuve en 2015, a devancé au terme des 200 tours du célèbre circuit ovale d'Indianapolis l'Américain Ed Carpenter (Ed Carpenter Racing), 2e, et le Néo-Zélandais Scott Dixon (Chip Ganassi), 3e. Parti en troisième position sur la grille de départ, Power, champion IndyCar en 2014, a pris les commandes de la course à quatre tours de l'arrivée. Il succède au Japonais Takuma Sato, devenu l'an dernier le premier pilote asiatique vainqueur de l'une des courses automobiles les plus prestigieuses. Le Japonais a été contraint à l'abandon après 47 tours à la suite d'un accrochage.

L'Américaine Danica Patrick a aussi dû renoncer, après 67 tours, pour ce qui constituait la dernière course d'une carrière qui en a fait une star du sport automobile aux Etats-Unis. Patrick, 36 ans, a signé le meilleur résultat de l'histoire pour une pilote à "Indy" en terminant 3e en 2009.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK