Parente souverain, la poisse pour D'Ambrosio

RTBF
RTBF - © RTBF

Le Portugais Alvaro Parente a remporté la première course de GP2 Séries disputée samedi après-midi dans le cadre du Grand Prix de Belgique de Formule 1 à Spa-Francorchamps. Jérôme D'Ambrosio a été contraint à l'abandon sur bris de moteur.

L'épreuve a débuté avec un quart d'heure de retard en raison d'un accident survenu... dans la pitlane durant la procédure de démarrage des voitures. La monoplace du Portugais Ricardo Texeira a en effet touché un charriot de pneus dont le contenu a heurté un mécanicien, lequel a dû être évacué en ambulance.
Dès le départ, Alvaro Parente a profité de sa pole pour se porter en tête devant l'Allemand Nico Hulkenberg, lequel se félicitait des soucis rencontrés par son adversaire principal pour le titre le Russe Vitaly Petrov, stoppé par un bris de moteur au 6e tour alors que la valse des pitstops venait de débuter.

Arrivée sous safety-car
Ces arrêts pour changement de pneus n'apportaient aucun changement notable dans une hiérarchie où Jérôme D'Ambrosio pointait au 10e échelon. Le pilote belge était débarrassé de ses deux premiers poursuivants au 13e passage quand Davide Valsecchi et Luca Filippi s'accrochaient au virage des Combes mais il n'en profitait guère car sa mécanique donnait des signes de faiblesse.
"Juste après mon pitstop, j'ai attaqué Kamui Kobayashi aux Combes mais il a résisté et j'ai dû élargir ma trajectoire en passant sur le vibreur",  racontait-il fort dépité après la course. "Le fond plat a été endommagé, il a commencé à se détacher et le comportement de l'auto s'est dégradé. Elle talonnait sans cesse et les chocs ont fini par entraîner une rupture d'une durit. L'abandon était irrémédiable".
Alors qu'un duel à couteaux tirés s'annonçait pour la victoire entre Alvaro Parente et Nico Hulkenberg progressivement revenu dans les roues du leader, la safety-car devait entrer en piste à deux tours de la fin en raison de la violente sortie de piste du Monégasque Stefano Coletti au Raidillon. Et c'est en file derrière la voiture de sécurité que le peloton franchissait la ligne, Alvaro Parente l'emportant devant le probable futur champion Nico Hulkenberg et le Brésilien Lucas Di Grassi. En terminant au 8e rang, l'équipier japonais de Jérôme D'Ambrosio, Kamui Kobayashi, gagnait le droit de s'élancer en pole-position pour la manche-sprint de dimanche où la grille sera formée selon le principe du top 8 inversé. 
Un podium... presque belge
Pour la petite histoire, on signalera qu'un pilote... domicilié en Belgique est monté sur le podium de Spa-Francorchamps samedi. Le jeune Néerlandais Robin Frijns, né à Maastricht mais habitant Dalhem en région liégeoise, a en effet terminé 3e de la première course du week-end réservée aux pilotes de Formula BMW. Frijns a été devancé par le Français Jim Pla et le Brésilien Felipe Nasr.
Résultats:
GP2 Séries
Course 1: 1. Alvaro Parente (Por), 25 tours en 54:12.997 ; 2. Nico Hulkenberg (All) à 0.943 ; 3. Lucas Di Grassi (Bré) 3.179 ; 4. Pastor Maldonato (Ven) 3.458 ; 5. Diego Nunes (Bré) 4.105 ; 6. Roldan Rodriguez (Esp) 4.349 ; 7. Giedo Van der Garde (P-B) 4.687 ; 8. Kamui Kobayashi (Jap) 5.469 ; 9. Edoardo Mortara (Ita) 5.972 ; 10. Dani Clos (Esp) 7.315
Championnat: 1. Nico Hulkenberg (All) 83 pts ; 2. Vitaly Petrov (Rus) 55 ; 3. Lucas Di Grassi (Bré) et Romain Grosjean (Fra) 45 ; 5. Pastor Maldonato (Ven) 36 ; 6. Alvaro Parente (Por) 27 ; 7. Luca Filippi (Ita) 24 ; 8. Jérôme D'Ambrosio 21

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK