MotoGP : Miguel Oliveira prophète en son pays...

La dernière qualification de la saison en MotoGP nous a réservé quelques surprises inattendues...

Une Q1 mouvementée...

Au départ de la Q1, on retrouve le champion du monde, Joan Mir, le deuxième au championnat,  Franco Morbidelli mais également  Brad Binder et Valentino Rossi. 

En difficulté depuis le début du week-end en Algarve,  The Doctor ne jouera jamais dans la cour des meilleurs. Pire pour sa dernière participation au guidon d'une machine, il s'élancera d'une anonyme dix-septième place sur la grille de départ. Pas vraiment ce dont rêvait l'Italien.

Libéré, mais visiblement pas concerné, Joan Mir a terminé vingtième de la qualification. A l'exception du Mugello en 2019, l'Espagnol n'avait jamais été aussi loin sur la grille. Le Majorquin pourrait nous offrir une remontada dont il a le secret. Mais, nous en doutons... 

La surprise est venue de  Cal Crutchlow. En partance pour Yamaha, en qualité de pilote d'essai pour les deux prochaines saisons, le Britannique a réussi un coup de génie en passant en Q2. La grande classe ! Une perf' saluée dans le paddock. Il lui fallait confirmer dans la seconde partie de l'exercice.

Le pote de Cavendish filait en Q2 en compagnie de Franco Morbidelli, menacé jusqu'au dernier tour par un Brad Binder, remonté...mais finalement pas récompensé.

Une dernière qualif en 2020...pour une première !

Sur sa lancée et très chaud, Franco Morbidelli donne le tempo en début de Q2. Il signe le temps référence devant les Ducati de Jack Miller et Johan Zarco dont le moteur avait explosé en fin de quatrième séance libre. Maverick Vinales est quatrième.

Plus loin, on retrouve respectivement en neuvième et dixième position  Fabio Quartararo et Alex Rins. Fin du premier run. Dans les dernières minutes, la pole va changer plusieurs fois de propriétaire. 

Morbidelli s'accroche à la première place mais est débordé par Miguel Oliveira. Un moment historique pour le Portugais. Il vient pour la première fois au guidon d'une MotoGP dans son pays et il s'offre sa première pole. Quelle saison pour le pilote Tech-3 qui avait déjà créé la surprise à Spielberg en s'imposant lors du Grand Prix de Styrie.

En lutte pour le titre de vice-champion, Franco Morbidelli  a porté un coup au moral de ses adversaires en s'invitant en première ligne. Plus que jamais, le pilote Petronas a les faveurs du pronostic, une semaine après avoir remporté son troisième succès de la saison.

Avec le troisième chrono, Jack Miller  occupe la dernière place de la première ligne. Pour son ultime prestation au sein de l'équipe Pramac, l'Australien pourrait être décisif et apporter les points du titre constructeur à Ducati.

La deuxième ligne sera occupée par Cal Crutchlow, Fabio Quartararo et le surprenant, Stefan Bradl. 

Les trois courses seront à suivre en direct sur Auvio  et sur Tipik à partir de 11H45.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK