MotoGP Portugal : Leader de bout en bout, Oliveira s'impose à domicile

Miguel Oliveira (KTM) a réalisé le week-end parfait à Portimao, théâtre du dernier Grand Prix de la saison MotoGP. Parti en pole, le Portugais a mené toute la course pour décrocher sa deuxième victoire dans la catégorie reine.

Il a devancé Jack Miller (Ducati) et Franco Morbidelli (Yamaha) qui se sont livrés un beau duel dans le dernier tour. La deuxième place de l'Australien offre le titre constructeurs à Ducati.

Joan Mir, tout frais champion du monde, n'a pas connu la même réussite. Victime d'un souci sur sa Suzuki, il a été contraint à l'abandon après une frayeur dans un virage. Il naviguait à cet instant en 16e position.

Les Suzuki, qui visaient le triplé au championnat avec les titres pilote, constructeur et équipe, ont échoué dans leur tentative, le coéquipier de Mir, son compatriote Alex Rins, ne finissant que 15e.

L'autre Français engagé en MotoGP, Johann Zarco (Ducati-Avintia), a terminé pour sa part 10e.

C'est la deuxième victoire de la saison pour Miguel Oliveira, 25 ans, après celle au Grand Prix de Styrie. Il court pour l'écurie française Tech3, satellite de KTM, la marque autrichienne qui est arrivée en MotoGP en 2017 et a remporté cette année les trois premières courses de son histoire dans cette catégorie.

"Je dédie cette victoire à tous les spectateurs qui ne pouvaient pas être là aujourd'hui", a déclaré le vainqueur.

Le Grand Prix du Portugal avait lieu à huis-clos en raison de la pandémie de coronavirus.

Le pilote portugais doit rejoindre l'an prochain l'écurie d'usine KTM pour sa troisième saison en MotoGP.

Il s'agit du 2e titre constructeur pour Ducati dans cette catégorie après celui remporté en 2007.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK