Les sportifs se confi(n)ent : Crossfit insolite et simulateur pour Guillaume De Ridder

Guillaume De Ridder, qui a défendu les couleurs de la Belgique en World RX, le Championnat du Monde de Rallycross, la saison dernière, est actuellement confiné dans l'appartement parisien où il réside.

"Si je suis confiné en région parisienne, c'est parce que je travaille comme ingénieur motoriste chez Renault Sport F1 (le département moteurs est basé à Viry-Châtillon, à une vingtaine de kilomètres au sud de Paris, ndlr). Comme vous, j'essaie de m'adapter au mieux à la situation inédite qu'on est en train de vivre. En ce qui concerne ma vie professionnelle à la maison, je me suis préparé un petit bureau de fortune pour faire une semaine de télétravail, mais la société va maintenant complètement fermer ses portes lors de ces deux semaines à venir, je vais donc me retrouver en congé forcé pendant quinze jours. Je prends cette nouvelle assez positivement, parce qu'on a de la chance d'être en bonne santé et de vivre un confinement relativement calme par rapport au personnel hospitalier qui est en première ligne et qui bataille dur toute la journée. On n'est clairement pas à plaindre !"

>> Le World RX : Une catapulte, le souffle coupé et 600 chevaux à dompter

Privé de compétition jusqu'à nouvel ordre, le pilote nivellois ne manque pas d'ingéniosité pour garder un bon coup de volant... et pour se maintenir en bonne condition physique.

"Il faut évidemment tenter de faire un maximum de sport chez soi. Mais avec le prix de l'immobilier à Paris, on vit dans des petits espaces, et j'ai donc dû trouver de nouvelles idées... Ma nouvelle "salle de sport", c'est le parking de mon immeuble, au sous-sol ! C'est le seul endroit où il n'y a pas beaucoup de passage et où le plafond est assez haut pour que je puisse faire de la corde à sauter sans sortir de chez moi. C'est mon nouveau terrain de jeu pour mes entraînements physiques ! Je fais principalement des séances axées sur des exercices de crossfit, avec le poids du corps, étant donné que je n'ai pas de matériel chez moi."

Impatient de retrouver une vie normale, Guillaume De Ridder respecte à la lettre les consignes des autorités françaises, encore plus strictes que celles appliquées en Belgique. En guise "d'au revoir", il vous adresse un message sans équivoque...

"J'espère de tout cœur que cela durera le moins longtemps possible, et pour ça, il n'y a qu'une chose à faire : restez chez vous et écoutez au maximum toutes les consignes liées au confinement. Si on ne fait pas ça, cela ne fera que durer... Plus le confinement sera respecté à la lettre, et plus vite ça passera !"

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK