Les déclarations après le GP de Belgique

Mark Webber
Mark Webber - © EPA

Petit tour des déclarations des principaux protagonistes du GP de Belgique ed F1.

Mark Webber (Aus/Red Bull-Renault), 2e: "Je suis très heureux de cette 2e place et des points qui vont avec, après le départ que j'ai pris, car c'était facile de repartir sans rien à cause d'une petite erreur en piste, dans les stands ou sur le muret. Pendant le tour de formation, j'ai senti quelque chose; alors on a fait un petit réglage sur l'embrayage, mais visiblement ça n'a pas marché. Je ne veux pas critiquer l'équipe parce qu'ils ont fait un super travail tout le week-end. Le départ ne s'est pas passé comme prévu, ce n'était pas idéal de perdre autant de places, mais heureusement ce n'est pas Monaco ou Barcelone, où les positions ne changent pas souvent pendant la course. Ce n'était pas un Grand Prix normal en terme de stratégie. On avait le même moteur que lui (Robert Kubica) et il était très à l'aise aujourd'hui. Quand il s'est remis à pleuvoir, Robert a freiné encore plus tard que moi devant son stand et ça a fait la différence (entre la 2e et la 3e place). Après, il fallait juste ramener la voiture. Peu de gens auraient pu prévoir que les trois premiers des essais finiraient la course dans le même ordre, dans de telles conditions c'était une grosse cote. C'est trop tôt pour décider s'il nous faut une stratégie différente de McLaren, mais si on arrive à battre Lewis (Hamilton), on sera très bien..."
            
Robert Kubica (Pol/Renault), 3e: "Les conditions étaient difficiles en début de course. Au 2e tour, dans l'Eau Rouge, j'ai vu que Lewis (Hamilton) passait un peu large, alors j'ai pris la corde mais j'ai perdu le contrôle de la voiture et j'ai perdu une place sur Jenson (Button). Au virage suivant, c'est Sebastian (Vettel) qui m'a passé. Le premier arrêt au stand s'est très bien passé, le deuxième un peu moins. J'étais en train de revenir sur Lewis, juste avant cet arrêt, et j'ai changé des trucs sur mon volant, en prévision des pneus pluie qu'on allait me mettre. J'étais distrait et j'ai freiné trop tard devant le stand, ce qui a bloqué les roues. J'ai même touché des mécanos, mais ils n'ont rien, heureusement. Cette erreur nous coûte la 2e place, mais c'était quand même un bon week-end. Personne ne pensait qu'on pourrait être aussi compétitifs à Spa, toujours dans le Top 5 de toutes les séances. On a eu un bon rythme, on a fait de bonnes choses, on a eu plus ou moins de chance, selon les moments, et le F-Duct (diffuseur soufflé) a bien fonctionné. J'espère qu'on va pouvoir continuer comme ça, et le circuit de Singapour devrait nous convenir".

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK