Francorchamps tous les deux ans ?

RTBF
RTBF - © RTBF

Le grand ordonnateur de la Formule 1, le Britannique Bernie Ecclestone, a dans l'idée de ne faire figurer le Grand Prix de Belgique seulement une fois tous les deux ans au calendrier du championnat du monde de F1.

"Nous devrions alterner à cette date le circuit du Nürburgring (ndlr: le circuit qui organise cette année le GP d'Allemagne) et celui de Spa-Francorchamps", a expliqué mardi Ecclestone au magazine spécialisé Motorsport aktuell.

Ecclestone voudrait voir la course d'Hockenheim, qui accueillait jusqu'en 2006 le GP d'Allemagne, figurer chaque année au calendrier. Pour cela, il propose une sorte de tour de rôle entre le Nürbürgring et Spa-Francorchamps. "Ces deux-là sont tout de même pratiquement voisins", selon l'homme d'affaires.
Dans le même interview, Ecclestone, s'est dit persuadé que le Grand Prix du Canada ferait son retour au calendrier en 2010. "En 2010, on retournera au Canada, je sais que tout le monde dans le milieu de la F1 aime ce Grand Prix".
Le GP du Canada, disputé sur le circuit Gilles-Villeneuve à Montréal, ne figurait pas au calendrier 2009, faute d'un accord financier entre Ecclestone et les organisateurs.
Le grand argentier de la F1 a par ailleurs précisé que le calendrier 2010 ressemblerait à celui de la saison en cours, avec peut-être une étape en Corée du Sud, mais toujours pas de Grand Prix d'Inde.
"Nous voulons que ce soit là-bas une super course et que tout soit parfait, mais il nous faut encore un peu de temps", a-t-il expliqué.
En revanche, un retour aux Etats-Unis n'est pas à l'ordre du jour, en tout cas pas à Indianapolis, où la dernière édition s'est déroulée en 2007 ("Nous n'irons plus jamais là-bas"), mais à Las Vegas ou New York, même si ces projets "ne sont actuellement pas réalisables".

Pas avant 2013 ?

L'alternance de circuits - Francorchamps d'une part et le Nürburgring d'autre part - une année sur deux pour l'organisation du Grand Prix de F1 ne devrait pas être possible avant 2013. Un contrat prévoit en effet l'organisation annuelle d'un GP à Francorchamps jusqu'en 2012, a rappelé mardi André Maes, directeur de Spa GP.

L'idée d'alterner les deux GP a cependant été évoquée lors d'une rencontre à Londres, en janvier, entre Etienne Davignon et Bernie Ecclestone. Le but de l'opération serait d'éloigner les grands prix européens les uns des autres.

Il est en effet vrai que l'organisation de plusieurs GP dans un environnement géographiquement proche nuit à la vente des tickets. Ainsi, avant l'annonce du retour à la compétition de Michael Schumacher, le circuit ardennais était délaissé par les supporters allemands. "Maintenant, nous sommes rentrés dans les chiffres mais les Allemands privilégiaient le Nürburgring", a remarqué M. Maes.

Aucune décision n'a cependant été prise de manière formelle. En 2010, aucun GP ne sera de toute manière organisé sur le Nürburgring, le GP d'Allemagne étant jusqu'à présent organisé en alternance entre le Nürburgring et Hockenheim.

Le souhait de Karl Josef Schmidt, l'organisateur des GP à Hockenheim, est que l'organisation y devienne annuelle. "Les déclarations de M. Ecclestone à un media allemand ont peut être été faites en ce sens", a conclu M. Maes.

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK