eSports WTCR : Il faudra frôler avec les limites à Ningbo !

Mis en place comme une mise en bouche pour la saison 2020 de la coupe du monde des voitures de tourisme, le quatrième rendez-vous de ce championnat virtuel s'installe sur le moderne et technique tracé chinois de Ningbo.

Toujours disputée sur Raceroom par les seize pilotes officiels de la discipline, cette compétition s'avère être aussi relevée que dans le monde réel.

Après six courses disputées lors des trois premiers meetings, il est désormais aisé de mentionner les hommes forts qu'il faudra compter dans la lutte pour le titre.

Aux avants postes depuis un mois, Esteban Guerrieri (99 pts) se voit régulièrement malmené par Mato Homola (95 pts) et sa Hyundai et l'équipier de ce dernier, Norbert Michelisz (89 points).

Si les trois pilotes semblaient partis pour la gloire, c'était sans compter sur Yann Ehrlacher. Le pilote français de la Lynk&Co s'est réveillé au Slovakiaring ce qui l'a propulsé au troisième rang du classement provisoire à égalité avec le champion du monde en titre.

Derrière, on retrouve les pilotes réguliers, mais qui ne parvinrent pas à dominer comme le fougueux Mikel Azcona, bien décidé à arracher la victoire ce dimanche.

Les outsiders par excellence Girolami et Tassi devront bientôt se contenter du rôle de porteurs d'eau pour leur équipier Guerrieri.

Ningbo est une piste truffée de pièges en témoignent les Vibreurs, virages en aveugles, dénivelés...

Ce sont les limites du circuit qui seront au cœur de l'attention avec de nombreux "cut" possibles, les temps enregistrés en qualifications pouvant êtres annulés et des pénalités de "Slow-down" infligé en cas d'abus en course.

Rendez-vous ce dimanche sur Auvio pour suivre les courses sept et huit d'une saison plus que disputée.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK