Alonso en pole aux 24heures du Mans avec Buemi et Nakajima

Fernando Alonso
Fernando Alonso - © JEAN-FRANCOIS MONIER - AFP

Déjà dominateurs des deux premières séances qualificatives, les deux Toyota TS050 Hybrid ont sécurisé la première ligne de la grille de départ de la 86e édition des 24 Heures du Mans, mythique course d'endurance et deuxième manche de la saison 2018-2019 du championnat du monde d'endurance (WEC), jeudi soir dans la Sarthe.

Déjà auteur du meilleur temps dans la première séance, le Japonais Kazuki Nakajima de la Toyota N.8 a réalisé le meilleur temps des trois séances qualificatives en 3:15.377, permettant à ses coéquipiers Fernando Alonso et Sébastien Buemi de s'élancer en première position. Nakajima a profité d'une piste claire aux alentours de 21h40, avec une lumière encore bien présente, pour signer son superbe chrono.

Derrière, la Toyota N.7 a réalisé jeudi le temps de 3:17.377 par un autre Japonais, Kamui Kobayashi, accompagné du Britannique Mike Conway et de l'Argentin José Maria Lopez. A noter que Toyota est le seul constructeur de la catégorie reine LMP1, avec deux prototypes hybrides.

Alonso rêve de triompher au Mans et aux 500 Miles d'Indianapolis, qu'il a disputés une première fois l'année dernière (abandon sur casse moteur à 21 tours de l'arrivée, alors qu'il avait mené une partie de la course).

Vainqueur des Six Heures de Spa-Francorchamps début mai, l'Espagnol de 36 ans possède de réelles chances de victoire ce weekend dans la Sarthe.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK