24 Heures de Spa: 3 Maserati en tête de la 1ere qualification

La pole-position des 24 Heures de Spa s'est-elle jouée en 15 minutes. Il fallait en tout cas être prêt dès le feu vert jeudi soir quand a été lancée la première séance qualificative afin de profiter à fond d'une piste sèche; les nuages (très) noirs s'amoncelaient en effet au-dessus de la cuvette de Francorchamps, annonçant une sérieuse dégradation de la météo.

Les trois Maserati MC12 du team Vitaphone étaient manifestement prêtes. Elles s'élancèrent en formation serrée alors que la Corvette de Maxime Soulet venait d'établir le premier chrono de référence. Restait à déterminer le pilote Maserati qui se montrerait le plus véloce : l'Allemand Alex Müller, équipier d'Eric van de Poele sur la n°2, tira le gros lot en tournant en 2:18.030 alors que les premières gouttes s'écrasaient sur le bitume ardennais.

 

Ce chrono était suffisant pour lui assurer la 1ère place devant ses équipiers Alessandro Pier Guidi et Andrea Bertolini. Derrière ce trio, Enrique Bernoldi se montrait finalement le meilleur représentant Corvette, précédant Maxime Soulet d'un gros dixième de seconde. On pointait ensuite la Ford GT menée grand train par Bas Leinders qui précédait la troisième Corvette, la Nissan, les deux Ferrari 430 leaders de la catégorie GT2 et la Ford GT impériale en GT3.

 

Alors que la session avait débuté depuis un petit quart d'heure, les vannes célestes s'ouvraient en grand, incitant tous les concurrents à rejoindre précipitamment leur stand. La hiérarchie était donc figée et les plus pessimistes - ou les plus réalistes - affirmaient que la pole était définitivement tombée dans l'escarcelle de l'équipage Ramos-Müller-Lamy-van de Poele, même si deux séances nocturnes restaient au programme.

 

On apprenait par ailleurs en début de soirée que le séquestre avait été levé sur les deux Porsche 996 biturbo du team PMB "jusqu'à la fin du week-end, dans l'intérêt de la course" comme le précisait le créancier à l'origine de l'action en justice lancée durant la journée. Restait évidemment à voir si l'équipe avait les moyens de préparer les deux voitures pour les lancer en piste en temps utile.

Qualifications - séance 1 :

1. Miguel Ramos-Alex Müller-Pedro Lamy-Eric van de Poele

(Por/All/Por/Bel/Maserati MC12) 2:18.030

2. Alessandro Pier Guidi-Stéphane Lémeret-Vincent Vosse-Carl

Rosenblad (Ita/Bel/Bel/Suè-Maserati MC12) 2:18.591

3. Michael Bartels-Andrea Bertolini-Stéphane

Sarrazin-Alexandre Negrao (All/Ita/Fra/Bré-Maserati MC12) 2:19.222

4. Enrique Bernoldi-Roberto Streit-Xavier Maasen

(Bré/Bré/P-B-Corvette C6R) 2:19.530

5. Bert Longin-James Ruffier-Maxime Soulet-Oliver Gavin

(Bel/Fra/Bel/G-B-Corvette C6R) 2:19.670

6. Bas Leinders-Renaud Kuppens-Eric De Doncker

(Bel-Ford GT) 2:21.881

7. Mike Hezemans-Anthony KUmpen-Jos Menten-Kurt Mollekens

(P-B/Bel/P-B-Bel-Corvette C6R) 2:22.640

8. Michael Krumm-Darren Turner-Anthony Davidson

(All/G-B/G-B-Nissan GT-R) 2.24.109

9. Toni Vilander-Gianmaria Bruni-Jaime Melo-Luis Perez

Companc (Suè/Ita/Bré/Arg-Ferrari 430) 2:25.232

Premers en GT2

10. Chris Niarchos-Tim Mullen-Phil Quaife-Chris Goodwin

(Can/G-B/G-B/G-B-Ferrari 430) 2:26.349

11. Thomas Mutsch-Maxime Martin-Peter Wyss-Marc Hennerici

(All/Bel/Sui/All-Ford GT) 2:26.364

Premiers en Groupe 3

17. Marcel Fässler-Henri Moser-Alex Margaritis-Marc Basseng

(Sui/Sui/Grè-All-Audi R8 LMS) 2:28.327

Premiers en Groupe 2.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK