Il y a 20 ans, Jutta Kleinschmidt devenait la seule femme à remporter le Dakar

C'est l'histoire de Jutta Kleinschmidt, une fille passionnée de mécanique et d'aventure. Ingénieur de formation, c'est derrière un écran d'ordinateur chez BMW que l'Allemande entame sa carrière professionnelle. En parallèle Jutta parcourt le monde au guidon de sa moto tout terrain, un sport qu'elle a découvert à l'âge de 18 ans.

En 1988 elle se lance dans l'aventure Dakar, la course de rally-raid la plus difficile au monde. Elle se débrouille sur 2 roues mais après quelques participations à moto elle décide de changer de catégorie, c'est en auto que Kleinschmidt sera la plus performante.

Après une première expérience en 95 sur le Dakar, elle rencontre Jean-Louis Schlesser qui lui confiera le volant d'un de ses buggys. En 97, l'Allemande signe ses premiers scratches sur l'épreuve et attire l'attention de Mitsubishi, marque avec laquelle elle décrochera le plus beau succès de sa carrière. En 2001 Kleinschmidt devient la première à remporter le Dakar, aujourd'hui encore elle est la seule femme à avoir gagné l'épreuve.

3 images
En 2001, l'Allemande profite des circonstances et s'impose © Tous droits réservés

Le Dakar 2001 et son final de fou

20 janvier 2001, avant dernière étape du Dakar, 217 kilomètres entre Tambacounda et Dakar au Sénégal. Jean-Louis Schlesser, deuxième du général et ancien mentor de Kleinschmidt, joue avec le règlement.

Le Français mais aussi son équipier Jose Maria Servia partent en avance sur leur horaire de départ et s'élancent devant la Mitsubishi du Japonais Masuoka alors leader de l'épreuve. Malgré une pénalité pour avoir anticipé son départ, Schlesser tenant du titre joue sa dernière carte. La poussière dégagée par la voiture de Servia ralentit Masuoka, le Français s'envole dans la spéciale.

Déboussolé, le Japonais devient fou et part à la faute. Masuoka arrache une roue, son copilote Pascal Maimon court sur la piste et manque de se faire écraser par Servia. Fou de rage, le navigateur jette son casque sur le sol… des images qui font partie de l'histoire du Dakar.

Voilà Schlesser en tête du rallye, son coup de poker est gagnant, le pilote du Buggy compte 42 minutes d'avance au général sur Kleinschmidt et 45 sur Masuoka. Seulement voilà, le soir même, Schlesser est sanctionné pour comportement anti-sportif et reçoit une pénalité d'une heure.

Du coup, c'est Jutta Kleinschmidt qui s'impose le long du Lac Rose. L'Allemande devient la première femme, et la seule à ce jour, à avoir remporter le Dakar. Schlesser doit s'incliner, une défaite que le pilote français aura du mal à accepter déclarant: "Elle n'a pas gagné la moindre spéciale et ne mérite même pas d'être sur le podium".

3 images
Jutta Kleinschmidt sur le Dakar 2021 avec Cristina Gutiérrez. L'Espagnole,dans la catégorie véhicules légers, est devenue la première femme à remporter une spéciale sur le Dakar depuis le dernier succès d'étape de l'Allemande en 2005. © Tous droits réservés

Jutta Kleinschmidt défendra aussi les couleurs de BMW et Volkswagen sur l'épreuve. En 17 participations au Dakar, l'Allemande terminera à 6 reprises dans le top 5 et a marqué à jamais l'histoire du rallye.

Aujourd'hui, à 58 ans, l'Allemande gravite toujours dans le monde du rally-raid au sein de la Commission de la Fédération Internationale de  l'Automobile (FIA). Présente en Arabie Saoudite, Kleinschmidt a pu féliciter Cristina Gutiérrez. L'Espagnole, dans la catégorie véhicules légers, est devenue la première femme à remporter une spéciale sur le Dakar depuis le dernier succès d'étape de l'Allemande en 2005.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK