Dakar : Loeb s'impose à nouveau, mais reprend peu de temps à Al-Attiyah

Le Français Sébastien Loeb (Peugeot) a remporté ce dimanche sa troisième victoire d'étape sur le Dakar 2019 et grimpe à la deuxième place du général derrière le Qatari Nasser Al-Attiyah (Toyota).

Al-Attiyah conserve toutefois une bonne marge de sécurité : en terminant deuxième de l'étape entre Arequipa et San Juan de Marcona, bouclée 2'17'' derrière l'Alsacien, il garde 37'43'' d'avance au classement sur Loeb.

L'Espagnol Nani Roma (Mini) est le troisième du jour avec 13'08'' de retard.

Le Français Stéphane Peterhansel (Mini), dauphin d'Al-Attiyah au départ, a sauvé les meubles en revenant à moins de 12 minutes de Loeb après une première partie de spéciale particulièrement compliquée.

Sur deux roues, le Chilien Pablo Quintanilla (Husqvarna) a réalisé la belle opération de la sixième étape en s'imposant entre Arequipa et San Juan de Marcona, et en prenant, du même coup, la tête du classement général, où il détrône l'Américain Ricky Brabec (Honda).

Quintanilla l'a emporté avec 1:52 d'avance sur l'Argentin Kevin Benavides (Honda), et 4:21 sur l'Autrichien Matthias Walkner (KTM), tenant du titre.

Le Français Adrien van Beveren (Yamaha), arrivé neuvième à 16:44 du leader, a été crédité d'une dizaine de minutes après avoir passé du temps aux côtés du rookie espagnol Lorenzo Santolino (Sherco), victime d'une lourde chute qui l'a contraint à l'abandon au km 33. Il est (re)classé cinquième à 5:48.

Au général, Quintanilla mène donc, devant Brabec (+4:38), sixième de l'étape à 7:30 du vainqueur, l'Australien Toby Price (KTM, +5:17), Benavides, quatrième à 8:01, et Van Beveren, cinquième à 9:32.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK