Taekwondo : Oh Hye-ri (-67kg) et Cheick Cissé (-80kg) en or

Taekwondo : Oh Hye-ri (-67kg) et Cheick Cissé (-80kg) en or
Taekwondo : Oh Hye-ri (-67kg) et Cheick Cissé (-80kg) en or - © ED JONES - AFP

La Sud-Coréenne Oh Hye-ri a été sacrée championne olympique de taekwondo après avoir battue en finale la Française Haby Niaré en moins de 67 kg, vendredi à Rio. Cheick Cissé a remporté le tout premier titre olympique de son pays, en s'imposant à la dernière seconde contre le Britannique Lutalo Muhammad en taekwondo, dans la catégorie des moins de 80 kg.

Oh Hye-ri, championne du monde 2015, a pris l'ascendant dans la 2e manche sur Niaré, N.1 mondiale, pour s'imposer au finale 13 à 12. L'Ivoirienne Ruth Marie-Christelle Gbagbi et la Turque Nur Tatar ont pris le bronze en moins de 67 kg.

Niaré a mené lors de la première manche (3-0), mais a été largement dominée dans le 2e round par Oh Hye-ri, championne du monde 2015, qui lui a infligé deux coups de pieds à la tête, coup sur coup (4-10).

Niaré a resserré l'écart dans le 3e et dernier round mais pas assez pour s'imposer. Oh Hye-ri succède au palmarès à son illustre compatriote Hwang Kyung-seon, titrée en 2012 et 2008. La France, 7 fois médaillée aux jeux Olympiques, n'a toujours pas été sacrée.

Cissé a facilement dominé ses deux premiers combats, avant de s'imposer en demi-finales d'un point contre l'Allemand Tahir Guelec, puis contre Muhammad en finale, pour faire retentir pour la première fois l'hymne ivoirien aux Jeux.

La journée a donc été très faste pour la Côte d'Ivoire. Ces deux médailles viennent récompenser le travail de la Française Marlène Harnois, médaillée de bronze aux Jeux de Londres il y a quatre ans, qui a aidé au développement de la discipline en Côte d'Ivoire via sa fondation.

Jusqu'à présent, la Côté d'Ivoire n'avait remporté qu'une seule médaille, l'argent aux jeux Olympiques de 1984 à Los Angeles, avec Gabriel Tiacoh sur le 400 m en athlétisme.

AFP

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK