Shaunae Miller titrée sur 400 m devant Allyson Felix grâce à un plongeon

La Bahaméenne Shaunae Miller a empêché l'Américaine Allyson Felix de devenir la première femme à remporter cinq médailles d'or olympiques en athlétisme en remportant lundi à Rio l'épreuve du 400 m.

En 49 sec 44/100, Miller, qui a plongé sur la ligne pour arracher la victoire, a devancé Felix (49.51) et la Jamaïcaine Shericka Jackson (3e en 49.85). "Je n'ai vu personne (aucune autre adversaire) avant les derniers mètres. (A propos de son plongeon) C'était juste une réaction sur le moment. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé en fait, mon esprit a fait le vide et je me suis retrouvée par terre. Je ne savais pas si j'avais gagné. Je n'avais jamais fait ça avant. J'ai quelques coupures et plaies, mais ça va bien."

La Bahaméenne de 22 ans a pris sa revanche des Mondiaux-2015 à Pékin, où elle avait terminé 2e derrière Felix.

Sherika Jackson avait déjà pris la 3e place l'an dernier aux Championnats du monde.

Au couloir 7, quasiment à l'aveugle, Miller a pris un départ rapide et est sortie en tête de la courbe. Felix est progressivement revenue sur elle dans la ligne droite mais la Bahaméenne est parvenue à conserver la tête en s'écroulant dans un drôle de plongeon sur la ligne d'arrivée.

Felix, 30 ans, qui avait annoncé cette année qu'elle viserait le doublé 200-400 m à Rio, seulement réussie par sa compatriote Valerie Brisco-Hooks (1984) et la Française Marie-José Pérec (1996), ne gagnera aucun de ces deux titres.

"C'est une déception, c'est dur à avaler. J'espérais vraiment que ça se passerait bien. J'ai tout donné, je n'avais pas plus en moi. J'aurais dû être plus agressive, je l'ai peut-être laissée un peu trop m'échapper. (A propos du plongeon de son adversaire) Je n'avais jamais vu ça, je n'ai pas trop d'avis là-dessus. A la fin, j'étais complètement vidée physiquement et émotionnellement. Je la voulais vraiment (cette médaille d'or)... (avec la voix éraillée à cause de l'émotion). (Sur le fait de devenir l'athlète américaine la plus médaillée aux JO) C'est un sentiment doux amer, car c'est la déception qui prime là."

Elle avait en effet échoué à se qualifier sur le demi-tour de piste lors des sélections américaines début juillet.

Allyson Felix, révélée à 18 ans lors des JO-2004 à Athènes (argent du 200 m), est l'athlète féminine la plus médaillée de l'histoire des Jeux.

Elle possède désormais sept médailles olympiques: quatre d'or (200 m en 2012, relais 4x400 en 2008 et 2012 et relais en 4x100 m en 2012) et trois d'argent (avec celles du 200 m en 2004 et 2008).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK