Sagesse, santé, équité et fin de l'incertitude, le COIB salue le report des JO de Tokyo

Le Comité Olympique et Interfédéral Belge (COIB) a pris acte de la décision du Comité International Olympique de reporter les JO en 2021. Il "salue" cette prise de position claire "qui tient compte des recommandations des experts de l’Organisation Mondiale de la Santé, est, dans le contexte d’expansion du Covid-19".

Des JO sans risque et des athlètes bien entraînés

"C’était certainement la décision la plus sage à prendre", insiste le COIB. Elle suit deux principes essentiels pour l’instance olympique belge : la garantie de pouvoir aller aux JO sans risque sur le plan de la santé et que les athlètes du monde entier aient pu s’entraîner dans des conditions acceptables. "Le COIB est convaincu que les Jeux de Tokyo 2020, qui devraient se tenir dès lors en 2021 seront un réel succès".
De plus, des Jeux après une telle crise seront l’occasion pour le monde entier de se réunir autour d’un événement qui véhicule des valeurs fondamentales et universelles.

Trois-quarts des sportifs belges sondés "pour un report"

"Les athlètes peuvent être certains qu’ils pourront compter sur le COIB et l’ensemble des acteurs du sport de haut niveau. L’Adeps, Sport Vlaanderen, Ostbelgien et le COIB seront à 100% à disposition des athlètes pour que leur rêve deviennent réalité et qu’ils puissent aborder les Jeux de Tokyo – malgré le contexte très chahuté – dans des conditions de préparation optimales", souligne Pierre-Olivier Beckers. Et le président du COIB de penser au peuple japonais. "Il avait mis tant d’espoirs sur ces J.O après avoir vécu tant de drames et une situation économique difficile ces dernières années. Nous espérons que la tenue des J.O et Paralympiques à une nouvelle date restera pour eux une lueur d’espoir et d’optimisme à laquelle se raccrocher. "

Olav Spahl, chef de Mission du Team Belgium pour Tokyo 2020, confirme que ce report est "entièrement justifié". "Il est également important de prendre cette décision maintenant et de ne plus attendre. Nos athlètes qui vivent dans l’incertitude depuis un certain temps maintenant peuvent à nouveau regarder vers l’avant, faire des plans et se concentrer sur leur sport".

Un sondage a démontré que "75%" des athlètes et des fédérations "préféraient un report". "Avec cette décision, le CIO a placé les intérêts des athlètes et la santé de tout le monde au premier plan et le COIB ne peut qu’en féliciter le CIO."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK