Redmond Gerard, premier "2000" en or

Redmond Gerard, premier "2000" en or
2 images
Redmond Gerard, premier "2000" en or - © Fei Maohua - BELGAIMAGE

A peine 17 ans et déjà en or: en remportant dimanche l'épreuve de snowboard slopestyle des JO de Pyeongchang, l'Américain Redmond Gerard est devenu le premier champion olympique d'hiver né dans les années 2000.

Et c'est donc d'un gamin, un peu surpris lui-même de se retrouver là, qu'est venue la première médaille américaine de ces Jeux en Corée du Sud.

"Je me disais que j'allais peut-être prendre une bonne 4e place, ou quelque chose comme ça. Je dis toujours que j'adore la 4e place. C'est ma place. Pas trop de médias, tu as été pas mal, le podium n'était pas loin... Mais sans doute que la première place c'est encore mieux", a-t-il raconté en conférence de presse.

Né le 29 juin 2000, il y a 17 ans et 227 jours, "Red" Gerard a finalement écrit quelques lignes de l'histoire olympique en réussissant un troisième et dernier "run" superbe sur la piste du Phoenix snowpark de Bokwang.

Premier "2000" à passer à son cou une médaille d'or aux Jeux d'hiver, il est aussi devenu le plus jeune champion olympique américain depuis 1928 et la victoire en bobsleigh (compétition par équipes) de Billy Fiske, qui avait 16 ans.

Et il est venu s'installer juste derrière le sauteur à skis finlandais Tomi Nieminen (16 ans et 261 jours en 1992 à Albertville) au classement des plus jeunes champions olympiques masculins de l'histoire des Jeux d'hiver.

'Surexcité'

L'affaire n'était pourtant pas très bien engagée après deux premiers "runs" cafouillés, qui ne lui avaient pas permis de dépasser 46.40 points et le laissaient à la 11e place des 12 finalistes.

Mais son troisième passage a été d'une toute autre ampleur, avec notamment un énorme triple cork sur le dernier saut. "Après avoir posé le deuxième saut, je me disais +Allez, ne fous pas tout en l'air sur le dernier, ça va passer", a raconté l'adolescent.

C'est passé et les juges ont aimé: 87.16 points. Sous les yeux du président du Comité international olympique Thomas Bach, "Red" a tout de même tremblé jusqu'au bout.

Dernier à passer, le Canadien Max Parrot a en effet réussi un magnifique ultime run qui lui a finalement valu un 86.00 et la médaille d'argent.

"J'étais très content d'avoir pris la tête. Et puis Max (Parrot) a fait un assez bon run, je me suis posé des questions, a reconnu Gerard. Mais vous savez, les juges ont leur façon de voir et je suis surexcité !"

Un autre Canadien, Mark McMorris, à peine revenu d'une terrible blessure, complète le podium avec une note de 85.20 et la médaille de bronze comme à Sotchi-2014.

Sur le podium, ils avaient l'air bien plus âgés que Gerard et sa bouille enfantine. Ils ont 23 et 24 ans.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK