Muscu à la maison, entraînements en solo, Thiam poursuit sa préparation pour Tokyo

Muscu à la maison, entraînement en solo, Thiam poursuit sa préparation pour Tokyo
Muscu à la maison, entraînement en solo, Thiam poursuit sa préparation pour Tokyo - © JASPER JACOBS - BELGA

Pour l’instant, les Jeux sont maintenus. Malgré l’incertitude et les mesures de confinement, les athlètes doivent trouver des solutions pour poursuivre leur préparation olympique. Nafissatou Thiam, tenante du titre, s’adapte et relativise.

"Peu importe notre activité, notre quotidien à tous a été chamboulé. Même si les entraînements sont très importants pour moi j’essaie de relativiser. Le plus important, c’est la santé de chacun et de lutter contre l’épidémie. JO ou pas, j’essaie de voir les choses avec distance. Je suis contente d’être en bonne santé et que ma famille aussi", explique la championne du monde de Londres sur son compte Instagram.

Un garage transformé en salle de muscu

Sans savoir si les Jeux auront lieu, Nafi poursuit ses entraînements. En tant que sportive de haut niveau, la Namuroise bénéficie de quelques facilités. "Il y a encore quelques endroits accessibles pour nous. C’est top. On peut faire des entraînements sur piste on en a besoin. Et il y a des mesures importantes au niveau de l’hygiène (prise de température, le nombre de personne est très limité). On peut aller à l’entraînement sans prendre de risque par rapport à sa santé et à celle des autres."

Pour les autres entraînements, Nafi se montre créative. Elle a transformé son garage en salle de muscu. "J’ai pu récupérer du matos. Ce n’est pas un truc de fou, mais je vais pouvoir faire pas mal d’exercices. Cela va me permettre d’entretenir le travail qui a été fait jusqu’à présent. Sans sortir de chez moi".

Elle court dans les rues de son village, va lancer le javelot avec Roger Lespagnard, son entraîneur. "On se débrouille et on essaie de rester positive en respectant les mesures du gouvernement. Je m’entraîne donc seule et plus en groupe. Je suis juste avec le coach pour la technique".

"J’espère de tout mon cœur que les Jeux auront lieu"

Quant à savoir si les Jeux doivent être maintenus ou pas, la championne d’Europe de l’heptathlon à Berlin assure ne pas avoir "vraiment de position". "Je ne sais pas de quoi demain sera fait. En tant qu’athlète, ça fait longtemps qu’on se prépare. On a envie d’y être en forme, c’est pour ça que la préparation est super importante. J’espère de tout mon cœur que les Jeux auront lieu. S’ils ont lieu cela doit se faire dans le respect de la santé et du bien-être de la population", conclut-elle.

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK