Les Tornados sont gonflés à bloc pour la finale

Les Tornados vont en finale du 4X400m, battent le record de Belgique et peuvent même rêver
Les Tornados vont en finale du 4X400m, battent le record de Belgique et peuvent même rêver - © DIRK WAEM - BELGA

Le relais 4X400 m belge disputera la finale des Jeux Olympiques de Rio. Les Belgian Tornados se sont qualifiés brillamment. Ils ont même remporté leur série après le déclassement de la Grande-Bretagne. Julien Watrin, Jonathan Borlée, Dylan Borlée et Kevin Borlée, alignés dans cet ordre, ont établi un nouveau record de Belgique (2:59.25) et ont réalisé le 3e temps des séries derrière la Jamaïque (2:58.29) et les États-Unis (2:58.38).

"Chaque année ça va de plus en plus vite. On savait qu’il faudrait être très rapide pour accrocher le top 8. On était bien mis dès le début. Julien nous lance bien. Jo nous place très bien aux 600m. Et puis Dylan a fait un parcours incroyable face à Hudson-Smith et Gardiner. Et moi, je me cherche un peu mais je termine le boulot. Je pense que pour nous quatre ça ira encore mieux ce samedi. Mon tendon va-t-il tenir ? Il faut", a ajouté Kevin Borlée.

Après ce superbe résultat, nos quatre relayeurs sont gonflés à bloc pour la finale, leur 7e consécutive au niveau mondial (3 Jeux Olympiques et 4 championnats du monde). Les disqualifications de la Grande Bretagne et de Trinidad et Tobago ouvrent certaines perspectives.

"Demain, ce sera une autre course, encore plus serrée que ce vendredi. Il faudra être devant tout de suite si on ne veut pas être bousculé et si on veut jouer une médaille. C’est notre troisième finale en relais en trois participations aux JO, c’est vraiment top. Je pense qu’il est possible de courir 2:58.50 mais pour ça il faudra que tout se passe bien. J’espère que ce sera le cas.", prévient Jonathan Borlée.

"On a pris cette série comme une finale pour essayer d’être dans les trois premiers. Avec en plus un record de Belgique, c’est génial. Je partais quand même avec un peu d’appréhension parce que je n’avais plus couru en compétition depuis Amsterdam. Je ne suis pas parti assez vite même si j’ai bien récupéré le coup sur la fin. Je sais que je serai plus fort demain parce que j’ai souvent besoin d’une course pour me mettre en route. On est super déterminé pour la finale", affirme Julien Watrin.

La performance de Dylan Borlée dans le 3e relais a été remarquée. "J’étais dans le même relais que Hudson-Smith et Gardiner, deux athlètes du top mondial. Je me suis dit que j’allais un peu leur montrer qui j’étais. Je n’ai pas eu peur. Je suis content de ma course, content de nous quatre et d’avoir battu ce record de Belgique. Personne n’aime se faire marcher sur les pieds. On est la petite Belgique mais nous on ne se voit pas comme ça".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK