Les snowboarders, avec Seppe Smits, et les shorttrackers débutent samedi

Seppe Smits en 2014
Seppe Smits en 2014 - © ERIC LALMAND - BELGA

Samedi, lors de la première journée officielle de compétition de la 23e édition des Jeux Olympiques d'hiver à Pyeongchang, cinq Belges entreront en action. La performance du snowboarder Seppe Smits dans les qualifications du slopestyle, épreuve dont il est champion du monde, sera particulièrement suivie.

L'an dernier à Sierra Nevada, Smits avait remporté la médaille d'or de slopestyle pour la deuxième fois de sa carrière. Il avait profité de l'absence de certains adversaires mondiaux. Ils seront présents en Corée du Sud. En raison d'une blessure au genou, Smits n'a pas connu une préparation parfaite.

En 2014, à Sotchi, Smits était passé de peu à côté d'une place en finale dans cette épreuve (13e). Cette fois, il doit réussir. Il débute samedi dans le deuxième groupe de qualification, tout comme Stef Vandeweyer. Avec ses dix-huit printemps, Vandeweyer est le benjamin du Team Belgium. Pour lui, Pyeongchang est avant tout une école d'apprentissage.

Sebbe De Buck est le troisième surfeur des neiges belge. En raison d'une malheureuse chute lors des X-Games d'Aspen le mois dernier, De Buck se promène maintenant avec une attelle pour protéger son poignet cassé. Le 4e de la Coupe du Monde 2017 commence dans le premier groupe de qualification, qui débutera à 10h00 heures locales (02h00 en Belgique). Smits et Vandeweyer passeront à l'action dans l'après-midi. Dimanche, les finalistes se disputeront les médailles dans le Phoenix Snow Park.

Quand la soirée tombera en Corée, vers 19h00 (11h00 en Belgique), les 1.500m de shorttrack (patinage sur piste courte) animeront l'Ice Arena de Gangneung. La Belgique sera représentée par deux jeunes loups de 21 ans Jens Almey et Ward Pétré. Leur objectif est de s'extraire du tour préliminaire et d'atteindre les demi-finales.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK