Les JO 2024 à Paris, la fin d'un faux suspense ce mercredi

Tony Estanguet avec la maire de Paris Anne Hidalgo
2 images
Tony Estanguet avec la maire de Paris Anne Hidalgo - © MARTIN BERNETTI - AFP

Paris accueillera les Jeux Olympiques de 2024. Une décision qui va être officialisée ce mercredi à Lima où se réunit actuellement le comité international olympique. Les jeux sont de retour dans la ville lumière avec un projet ambitieux.

C'est la fin d'un faux suspense et la délivrance pour les défenseurs du projet 2024. La fin aussi d'une longue attente. Les Parisiens auront en effet patienté 100 ans et trois candidatures manquées pour accueillir à nouveau les jeux olympiques.

Après 1924, voici donc 2024 et la grande fête du sport à 3 heures de route de Bruxelles. Ce projet parisien, c'est celui de la durabilité, un budget prévisionnel moitié moins important que celui de Tokyo 2020 dans 3 ans. Et très peu d'infrastructures à construire. L'accent est mis sur la reconversion, l'utilisation de structures temporaires et le recours à des installations existantes avec le projet de faire venir les Jeux en ville. Du beach volley sur le champ de Mars en passant par le tennis à Roland Garros, l'Escrime au coeur du Grand Palais, l'équitation au Château de Versailles....
Les jeux au coeur de la cité au pied de sites historiques. Paris joue la carte magique.

Des jeux qui se veulent éthiques mais aussi sobres d'un point de vue conomique. Sur papier, c'est ce qui est proposé. Les comptes, on les fera de toutes façons à la fin.

Sept ans, c'est loin et proche à la fois. Au COIB, le comité olympique et interfédéral belge, on a déjà les yeux tournés vers Paris à travers le projet Be Gold, un projet qui soutient 277 athlètes de 19 disciplines différentes.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir