Le Britannique Joseph Clarke s'impose en K1

Le Britannique Joseph Clarke s'impose en K1
2 images
Le Britannique Joseph Clarke s'impose en K1 - © OLIVIER MORIN - AFP

Le Britannique Joseph Clarke est devenu champion olympique de kayak monoplace K1 en s'imposant mercredi sur le bassin d'eau vive de Deodoro devant le Slovène Peter Kauzer et le Tchèque Jiri Prskavec.

Troisième temps des demi-finales, Clarke l'a emporté devant le Slovène Peter Kauzer et le Tchèque Jiri Prskavec, qui semblait le plus rapide mais qui a écopé d'une pénalité.

Le Britannique a réalisé un sans-faute pour succéder à l'Italien Daniele Molmenti, sacré à Londres en 2012.

Le Slovaque Jakub Grigar, meilleur temps des demi-finales, n'a pris que la 5e place tandis que l'Allemand Hannes Aigner, médaillé de bronze à Londres finit au pied du podium.

Vainqueur des sélections britanniques en octobre dernier, Clarke, originaire de Stoke-on-Trent, n'avait jusqu'ici remporté aucun titre majeur et avait terminé cette année 10e des Championnats d'Europe.

Le Brésilien Pedro Da Silva, 10e temps des demi-finales et qui s'élançait en premier, a longtemps occupé la tête du classement, sous les ovations du public carioca avant de décrocher une belle 6e place.

Le Français Sébastien Combot n'a de son côté pas réussi à succéder à Benoît Peschier, champion olympique à Athènes en 2004.

Septième temps des demi-finales, celui qui avait été sacré champion du monde en 2007 au Brésil, n'a pas réussi à se surpasser, rétrogradant même d'une place par rapport aux demi-finales pour terminer au 8e rang, après avoir lui aussi touché une porte.

Combot était allé chercher son sésame pour Rio en avril, lors des sélections nationales, à l'issue d'une course épique, gagnée avec six centièmes d'avance sur Boris Neveu, le grand favori, en larmes alors qu'il avait déjà perdu les qualifications pour Londres sur une question de règlement.

AFP

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK