Les Belgian Tornados 4e du 4x400m avec un nouveau record de Belgique

La Belgique a pris la 4e place de la finale du relais 4x400 m, qui clôturait les épreuves d'athlétisme, samedi aux Jeux Olympiques de Rio. Alignés dans le même ordre qu'en séries, Julien Watrin, Jonathan, Dylan et Kevin Borlée ont couru en 2:58.52, nouveau record de Belgique. Ils échouent à 3 centièmes de la 3e marche du podium. Les Américains, champions du monde en titre, se sont imposés en 2:57.30 devant la Jamaïque (2:58.16) et les Bahamas (2:58.49), champions olympiques à Londres en 2012.

Les Belgian Tornados ont amélioré le record de Belgique qu'ils avaient battu une première fois vendredi en séries (2:59.25). Ils avaient alors effacé des tablettes le record de Belgique qui datait des Mondiaux de Pékin l'an dernier (2:59.28).

Les relayeurs belges ont signé leur meilleur résultat aux Jeux. Ils étaient 5e des Jeux de Pékin en 2008 et 6e quatre ans plus tard à Londres. Ils s'étaient classés 4e des Mondiaux de Berlin en 2009 et 5e des Mondiaux de Daegu en 2011, de Moscou en 2013 et de Pékin en 2015.

Les troupes de Jacques Borlée avaient décroché la médaille d'argent des Mondiaux en salle de Doha et le bronze de l'Euro de Barcelone en 2010. En bronze à l'Euro indoor de Paris en 2011 et en or à l'Euro en salle en 2015, ils ont été champions d'Europe en 2012 à Helsinki et cette année à Amsterdam. Ils ont aussi pris le bronze aux World Relays de Nassau en 2015.

Le bilan des Belges aux Jeux de Rio est toujours de six médailles, après l'or de Greg Van Avermaet dans la course sur route en cyclisme et de Nafissatou Thiam à l'heptathlon, les médailles d'argent de Pieter Timmers sur le 100m nage libre et des Red Lions en hockey, le bronze de Dirk Van Tichelt en judo (-73kg) et le bronze de Jolien D'hoore en cyclisme sur piste (omnium dames).

Dans la nuit de vendredi à samedi, les Belgian Tornados (Julien Watrin, Jonathan Borlée, Dylan Borlée et Kevin Borlée) ont remporté leur série après la disqualification de la Grande-Bretagne et ont réalisé un nouveau record de Belgique en 2:59:25. De quoi ambitionner une médaille ?

"Il faudra être devant tout de suite si on ne veut pas être bousculé et si on veut jouer une médaille. C’est notre troisième finale en relais en trois participations aux JO, c’est vraiment top. Je pense qu’il est possible de courir 2:58.50 mais pour ça il faudra que tout se passe bien. J’espère que ce sera le cas" a prévenu Jonathan Borlée.

"On est super déterminé pour la finale" a expliqué de son côté Watrin.

Pour cette course, les Belgian Tornados ont hérité du couloir 4. Les Belges partiront entre la Jamaïque (couloir 3) et les Etats-Unis (couloir 5), les deux équipes les plus rapides des séries.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK