Dennis Goossens 8ème de la finale des anneaux

Dennis Goossens s'est classé 8e et dernier de la finale par agrès aux anneaux, lundi, aux Jeux Olympiques de Rio, en gymnastique artistique. Le Grec Eleftherios Petrounias, médaillé d'or à cet agrès aux Mondiaux de 2015 à Glasgow, a décroché le titre olympique avec un score de 16.000, devant le Brésilien Arthur Zanetti (15.766), qui défendait son titre, et le Russe Denis Abliazin (15.700). Ce dernier avait déjà en poche la médaille d'argent du concours par équipes.

Goossens, 22 ans, était le troisième à s'exécuter dans la finale. Il a été noté à 14.933 (6.600 de difficulté, 8.333 d'exécution), à l'issue d'un bel exercice, toutefois moins convaincant que durant les qualifications. Le Belge avait en effet reçu une cote de 15.366, le samedi 6 en qualifications, une note qui lui avait permis de passer en finale avec le 7e score (avant le forfait du Français Aït Saïd), faisant de lui le premier gymnaste du plat pays à figurer dans une finale olympique par agrès.

Le Brésilien Arthur Zanetti, champion olympique à Londres à cet agrès, doit se contenter de l'argent.

"Les qualifications étaient meilleures et j'avais atteint les sommets pour arriver en finale", a admis Dennis Goossens à l'issue de la finale. "Si vous regardez cela, mon objectif est atteint. Cela étant, ma baisse de régime aujourd'hui est un peu décevante."

En finale, Goossens a commis quelques erreurs qui se sont révélées coûteuses au décompte final. "L'exercice était un peu moins pur qu'en qualifications. Au anneaux, la moindre petite faute est vite sanctionnée. C'est ce qui est arrivé aujourd'hui."

Par rapport aux sept autres finalistes, Goossens avait une valeur de départ plus faible a en quelque sorte démarré avec un handicap. "Je veux tout faire pour améliorer ma valeur dans les prochaines années, et j'ai plein d'idées pour y parvenir. A présent, je vais me reposer avant de retourner en salle."

Fin mai, Dennis Goossens avait terminé à la 7e place des championnats d'Europe à Berne, en Suisse. Avec une finale olympique à son actif, il peut parler d'une campagne réussie. "J'ai réalisé une saison fantastique", a affirmé Goossens, qui a également obtenu la médaille de bronze début avril lors de la manche des championnats du monde disputée à Cottbus en Allemagne. "Cette médaille était également une première pour moi."

Avec l'équipe belge, Goossens avait terminé à la 9e place des championnats d'Europe. "Cela aussi n'était jamais arrivé", a souligné le "Seigneur des Anneaux" belge, qui espère pouvoir participer aux prochains jeux olympiques, à Tokyo, avec l'équipe masculine belge. "Le potentiel est évident", estime-t-il. "Nous avons déjà considérablement progressé dans le classement."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK